Etude structurale des enzymes de la famille NOX et développement d'inhibiteurs

par Annelise Vermot

Projet de thèse en Biologie Structurale et Nanobiologie

Sous la direction de Franck Fieschi.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec Institut de Biologie Structurale (laboratoire) et de Groupe transporteurs Membranaires (equipe de recherche) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    La découverte récente d'homologues procaryotes de l'enzyme NADPH oxydase représente une avancée majeure vers la compréhension de l'enzymologie des NOX. Une enzyme NOX procaryote (p-NOX) a déjà pu être exprimée et purifiée en quantité suffisante pour la croissance de cristaux, cependant les cristaux de p-NOX ne sont pas encore d'une qualité suffisante pour permettre la diffraction et la résolution de structure. En association avec le laboratoire du Pr. Smith de la KSU, nous proposons de poursuivre cette avancée grâce à l'expertise unique du Smith's Lab en modélisation moléculaire, biochimie des NOX et découverte de principes actifs, afin de comprendre les mécanismes et contrôles permettant d'obtenir des résultats qui renseigneraient sur le mise au point de criblage haut débit dans le but d'identifier des candidats potentiels de médicaments ciblant les NOX et les maladies associées aux ROS.

  • Titre traduit

    NOX enzymes engineering: from structure determination to inhibitors development


  • Résumé

    The recent success in finding prokaryotic NOX (pNOX) homologs represents a huge advance toward understanding NOX enzymology. Already one pNOX has been expressed and purified in quantity sufficient to grow crystals, however the pNOX crystals are not yet high-enough quality for X-ray crystallography and structural resolution. We propose to leverage this success with the Smith lab's unique expertise in molecular modelling, NOX biochemistry and drug discovery to explore mechanism and control, producing results that will inform design of high throughput screens (HTS) to identify lead candidates for drugs target to NOX and ROS-associated diseases.