Approche didactique et interculturelle pour le développement d'un répertoire langagier en francais des étudiants indigènes d'une université publique de la Colombie

par Italo MuÑOz Rico

Projet de thèse en Sciences du langage, mention Didactiques des langues et des cultures

Sous la direction de Danh Thành Do-hurinville et de Stella Cambrone-lasnes.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de LECLA - Lettres, Communication, Langues, Arts , en partenariat avec ELLIADD - Éditions, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours (laboratoire) et de Arts et littérature (equipe de recherche) depuis le 01-11-2018 .


  • Résumé

    L'un des éléments essentiels pour l'accomplissement des fonctions de toute langue, maternelle ou étrangère, c'est son répertoire lexical. En ce qui concerne la langue maternelle, ceci peut être mis en évidence, par exemple, dans l'une des premières étapes de son acquisition : l'étape “holophrastique” ou “étape d'un mot” (Yule, 1998). Dans cette étape, qui peut se situer entre les 12 et 18 mois, l'enfant se sert d'items lexicaux “simples”, c'est-à-dire, d'unités de sens pouvant correspondre à un ou plusieurs mots (Teubert, 2009). Ces items, relatifs à sa vie quotidienne (e.g. maman,eau, lait, chien), servent à communiquer ou à s'exprimer. Pour ce qui est de l'apprentissage d'une langue, le lexique (ou répertoire lexical) prend également une place importante notamment en tant que composante de la compétence communicative. Par exemple, le Cadre européen de référence pour les langues (2001) présente la “compétence lexicale” comme l'une des compétences de la compétence linguistique, qui fait partie à son tour des “compétences communicatives”. De la même manière, dans le modèle de compétence communicative de Bachman y Palmer (2010), le vocabulaire constitue également l'un de ses piliers. Dans les deux cas, la référence au lexique est placée en première position parmi les constituants de la compétence ou de la connaissance de la langue. Ceci est révélateur de l'importance que les chercheurs attribuent à cette composante. Cet intérêt pour le lexique, dans le cadre de l'apprentissage des langues étrangères, nous mène à proposer un travail de recherche en deux étapes, à savoir l'une sur l'identification du répertoire lexical des étudiants de français des licences en langues étrangères avec emphase en français de la Colombie ; et l'autre sur des propositions pédagogiques tenant compte des aspects interculturels pour l'amélioration de la compétence lexicale de ces étudiants. En effet, peu de recherches ont fait « l'état » du répertoire lexical en français de ce type d'étudiants lorsqu'ils terminent leurs cursus universitaire. On sait peu également sur le rapport qu'il y a entre la manifestation écrite et la manifestation orale de ce répertoire lexical. Il n'y a pas non plus de matériels pédagogiques visant l'amélioration de ce répertoire en Colombie à partir d'une association de la culture de ces étudiants et la culture des personnes des pays francophones.

  • Titre traduit

    Didactic and intercultural approach for the development of a French linguistic repertoire on the indigenous students of a colombian public university


  • Résumé

    One of the essential elements for the fulfillment of the functions of any language, maternal or foreign, this is its lexical repertoire. With regard to language this can be highlighted, for example, in one of the first stages of its acquisition: the 'holophrastic' stage or the 'stage of a word' (Yule, 1998). In this step, which can be between 12 and 18 months, the child uses 'simple' lexical items, that is to say, units of meaning that can correspond to one or more words (Teubert , 2009). These items, relating to his daily life (e.g. mum, water, milk, dog), are used to communicate or to express themselves. When it comes to learning a language, the lexicon (or lexical repertoire) also plays an important role, particularly as a component of communicative competence. For example, the European Reference Framework for Languages ​​(2001) presents 'lexical competence' as one of the competences of linguistic competence, which in turn is 'communicative competence'. Similarly, in the communicative competence model of Bachman & Palmer (2010), vocabulary is also one of its pillars. In both cases, the reference to the lexicon is placed first among the constituents of the competence or knowledge of the language. This is indicative of the importance that researchers attribute to this component. This interest in lexicon, in the context of foreign language learning, leads us to propose a research work in two stages, namely one on the identification of the lexical repertoire of French students of foreign language licenses with emphasis in French of Colombia; and the other on pedagogical proposals that take intercultural aspects into account in improving the lexical competence of these students. Indeed, little research has made the 'state' of the lexical repertoire in French of this type of students when they finish their university studies. We also know very little about the relationship between the written manifestation and the oral manifestation of this lexical repertoire. There is also no teaching material aimed at improving this repertoire in Colombia from an association of the culture of these students and the culture of people from French-speaking countries.