Les variantes diatopiques de l'espagnol en contexte de migration de espagne vues par des youtubeur.se.s hispano-amécain.e.s. Analyse discursive et sociolinguistique.

par Nadège Juan

Projet de thèse en Espagnol

Sous la direction de Mercè Pujol Berché.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) depuis le 09-11-2018 .


  • Résumé

    Ce travail se propose d’articuler des concepts d’analyse de discours et de sociolinguistique ainsi qu’un pan communicationnel, pour étudier un corpus d’une vingtaine de vidéos épilinguistiques, réalisées par des non-linguistes hispanophones provenant de trois zones dialectales distinctes, durant leur séjour en Espagne. Dans ces vidéos d’une durée de trois à vingt minutes, postées sur YouTube à partir de 2016, ils/elles comparent leur espagnol et celui qui est parlé dans la zone péninsulaire où ils/elles ont émigré. Il s’agira d’analyser ces productions épilingusitiques folk afin d’interroger et de comprendre l’intérêt de non-linguistes migrant·e·s pour la variation linguistique, en lien avec le contexte social, politique et migratoire dans lequel ils/elles se trouvent. Il conviendra également de questionner leur rapport aux normes ainsi qu’à la variante locale ou de prestige, afin de mettre au jour les idéologies linguistiques et les possibles traces de représentations post-coloniales qui sous-tendent, puis de comparer les résultats obtenus au sein des différentes communautés. Enfin, ces discours spontanés seront appréhendés en lien avec leur support numérique afin de comprendre de quelle manière ce dispositif spécifique du web 2.0 offre à ces linguistes folk de nouvelles possibilités discursives, sémiotiques et communicationnelles, tout en orientant et en conditionnant leur discours.


  • Pas de résumé disponible.