Le régionalisme de protection des droits de l'Homme au prisme du concept d'ordre juridique

par Claire Cordier

Projet de thèse en Droit Public

Sous la direction de Xavier Souvignet et de Thierry Garcia.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences juridiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etudes sur la Sécurité Internationnale et les Coopérations Européennes (laboratoire) depuis le 03-09-2018 .


  • Résumé

    Phénomène majeur du droit international des droits de l'Homme, le régionalisme de protection des droits de l'Homme tend de plus en plus à se parer d'une nouvelle qualification : celle d'ordre juridique. En effet, les formules qualifiant ces ensembles régionaux d'ordres juridiques se multiplient tant dans la doctrine que dans la jurisprudence. C'est alors ce bouleversement sémantique qui doit être analysé, celui-ci constituant certainement l'indicateur témoignant d'une évolution de la matière régionale de promotion des droits de l'Homme. Plus encore, l'étude de cette nouvelle qualification d'ordre juridique qui est reconnue au régionalisme pourrait mener à une refonte de son approche doctrinale. La notion de régionalisme de protection des droits de l'Homme pourrait alors être repensée sous le prisme du concept d'ordre juridique.

  • Titre traduit

    Human Rights Regionalism through the prism of the legal order concept


  • Résumé

    Major phenomenon of international Human Rights law, Human Rights Regionalism tends to be characterized by the new qualification of "legal order". Indeed, the formulations qualifying Human Rights regionalism as a legal order are increasing in the legal doctrine as well as in the jurisprudence. Therefore, it is this semantic evolution that must be analyzed. Hence, the notion of Human Rights Regionalism could be reconsidered through the prism of the legal order concept.