Conception d'un système multi-agents pour le trading sur un marché monétaire interbancaire ouvert équipé d'un dépositaire de titres décentralisé basé sur la blockchain

par Morteza Alaeddini

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Paul Reaidy et de Philippe Madies.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de gestion , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) depuis le 30-11-2018 .


  • Résumé

    Les Marchés Monétaires Interbancaires (MMI) sont l'un des systèmes les plus complexes en matière de politique bancaire et monétaire, en particulier lorsque les banques centrales accèdent au marché et optent pour des Opérations d'Open Market (OOM). Un MMI est un marché monétaire à court terme, qui permet aux banques d'emprunter et de prêter de l'argent à des taux interbancaires. Les fonds sont transférés par le biais de l'achat et de la vente d'instruments IMM - des titres de créance à court terme, des certificats de dépôt, des obligations municipales et des billets de trésorerie. Ces instruments sont considérés comme des équivalents de trésorerie car ils peuvent être vendus sur le marché rapidement et à faible coût. L'OOM fait référence à l'achat et à la vente de titres publics par la banque centrale sur le marché libre pour augmenter ou réduire le montant d'argent dans le système bancaire. Les achats de titres injectent de l'argent dans le système bancaire et stimulent la croissance, tandis que les ventes de titres font l'inverse et contractent l'économie. Toutes les transactions entre banques ou entre la banque centrale et les banques doivent être enregistrées dans un système de dépositaire central de titres (DCT). Deux problèmes peuvent être résolus pour améliorer les procédures et fournir des données précises dans un module de gestion intégré. Premièrement, dans un modèle statique, qui est actuellement pratiqué dans la plupart des pays, le module de gestion intégré ne peut pas être facilement adapté aux changements de marché, car la conception du marché est prédéterminée, tandis que dans un modèle dynamique, il peut être construit et reconfiguré de manière dynamique. Cela peut conduire à un système plus agile, flexible et stable. Deuxièmement, l'enregistrement des transactions de vente ou d'achat des titres dans un grand livre distribué d'un système de DCT peut entraîner une plus grande transparence, une meilleure sécurité et efficacité, une traçabilité améliorée, une rapidité accrue et une réduction des coûts. Dans cette étude, après avoir conçu un DCT basé sur la blockchain, et compte tenu de ses fonctionnalités, un système multi-agents sera proposé pour résoudre les problèmes d'équilibrage offre/demande et ceux résultant du risque de non-respect des obligations financières des banques dans un contexte dynamique et ouvert.

  • Titre traduit

    Designing a multi-agent system for trading in an open interbank money market equipped with a blockchain-based decentralized securities depository


  • Résumé

    Interbank money markets (IMM) are one of the most complex systems in the fields of banking and monetary policy, especially when central banks enter the market and opt for open market operations (OMO). An IMM is a short-term money market, which allows banks to borrow and lend money at interbank rates. Funds are transferred through the purchase and sale of IMM instruments—highly liquid short-term debt securities, including certificates of deposit, municipal bonds, and treasury notes. These instruments are considered cash equivalents since they can be sold in the market quickly and at low cost. OMO refers to the buying and selling of government securities by the central bank in the open market to expand or contract the amount of money in the banking system. Securities' purchases inject money into the banking system and stimulate growth, while sales of securities do the opposite and contract the economy. All the transactions between banks or between the central bank and banks should be recorded in a central securities depository (CSD) system. Two issues can be addressed to improve the procedures and provide the accurate data in an IMM. Firstly, in a static model, which is currently being practiced in most countries, the IMM cannot be easily adapted to intentional or unintentional market changes because the market design is predetermined, whereas, in a dynamic model, it can be dynamically constructed and reconfigured at run-time, which leads to a more nimble, flexible, and stable system. Secondly, recording the transactions of selling or buying the securities in a distributed ledger of a CSD system can lead to greater transparency, enhanced security, improved traceability, increased efficiency and speed, and reduced costs. In this study, after designing a blockchain-based CSD, and considering its features, a multi-agent system will be proposed to solve supply/demand balancing problems and those arising from the risk of non-fulfillment of financial obligations of banks in a dynamic model.