L'engagement des parties prenantes dans la Smart-City: Analyse comparative de la gouvernance participative dans la complexité urbaine

par Julien Carbonnell

Projet de thèse en Géographie - Cergy

Sous la direction de Didier Desponds.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de École doctorale de droit et sciences humaines (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise) , en partenariat avec MRTE -Mobilités, réseaux, territoires et environnements (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Si le modèle standard de la Smart-City propose globalement un régime de citoyenneté fondé sur un discours consensuel, il omet d'énoncer un scénario réaliste illustrant la manière dont la prise de décision collaborative, impliquant toutes les parties prenantes, doit être générée dans la sphère publique de la ville. En pratique, chaque ville développe sa stratégie spécifique de gouvernance participative, en fonction de ses caractéristiques, de la situation spécifique définie par le contexte géographique, social, économique et culturel, ainsi que de l'état des infrastructures. Ainsi, il existe un large éventail d'approches urbaines, de stratégies, de cibles et d'intérêts des parties prenantes définissant et influençant les voies de transition pour relever les défis de notre époque. Mon objectif principal est de développer un modèle de prise de décision innovant, partagé et transférable qui réponde mieux aux besoins de la gouvernance de la ville et des habitants, en décidant de ce que sera leur future ville. Pour accompagner l'évolution de la planification urbaine dans un engagement ascendant de toutes les parties prenantes, je compte obtenir dans mes enquêtes sur le terrain une participation suffisante des communautés locales et des parties prenantes pour prouver leur potentiel à diriger le développement d'une ville par le biais d'initiatives en réseau équilibrées .

  • Titre traduit

    Stakehorlders engagement in Smart-Cities: A comparative analysis of participatory governance in urban complexity


  • Résumé

    If the Smart-City standard model globally propose a Citizenship regime based on consensual discourse, it neglects to spell out a realistic scenario of how collaborative decision-making, involving all stakeholders, is to be engendered across the city's public sphere. In practice, each city develops its specific strategy of participatory governance, according to its characteristics, the specific situation defined by the geographical, social, economic and cultural context, and the infrastructure state of play. Thus, there is a wide range of urban approaches, strategies, targets and stakeholder interests defining and influencing transition pathways to achieve the challenges of our times. My main goal is to develop an innovative, shared and transferable model of decision-making that better serves the needs of the city governance and the inhabitants, in the process of deciding what will be their future city. To assist the evolution of urban planning in a bottom-up engagement of all stakeholders, I plan to obtain in my ground investigations, a sufficient participation of local communities and stakeholders to prove their potential to lead a city development through balanced network initiatives as a leadership.