Phénotypage et déterminants de la réponse à la réhabilitation respiratoire chez le patient atteint de la broncho-pneumopathie chronique obstructive

par Yara Al chikhanie

Thèse de doctorat en MCA - Mouvement et Comportement pour la santé et l'Autonomie

Sous la direction de Samuel Verges.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement , en partenariat avec Hypoxie et Physiopathologie (laboratoire) et de Hypoxie-exercice (equipe de recherche) .


  • Résumé

    La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) représente la troisième cause de décès dans le monde. Elle touche 15 millions Français mais seul 1/3 reçoivent un diagnostic médical. Le dépistage et l'évaluation initiale des patients représentent un enjeu essentiel dans la prise en charge à long terme de la BPCO dans l'objectif d'améliorer la qualité de vie et de diminuer le handicap. La réhabilitation respiratoire (RR) est un traitement efficace de la BPCO, qui consiste en une prise en charge globale du malade comportant un réentrainement à l'effort, de la kinésithérapie respiratoire et une éducation thérapeutique du patient. Le test de marche de 6 minutes (TM6) est le test universel utilisé pour évaluer la performance physique du patient et constitue l'outil principal d'évaluation de l'effet de la réhabilitation. Toutefois, il persiste des patients non-répondeurs selon ce critère mais qui expriment une amélioration de leur état général selon d'autres critères. En effet, ce test est facile à réaliser mais n'évalue que la capacité globale à la marche au cours d'un test court, alors que le succès du programme de réhabilitation dépend d'autres acquisitions physiques (force, équilibre, endurance), psychologiques (anxiété, dépression, estime de soi, motivation) et éducative (connaissance de la maladie, de ses traitements, acquisition de la capacité de l'auto-soin). Nous proposons d'analyser la réponse des patients BPCO à la RR afin de déterminer des phénotypes de patients avec des clusters selon leurs réponses à la RR, et d'identifier les prédicateurs de la réponse à la RR, pour à terme pouvoir proposer une optimisation de la RR selon ces phénotypes.

  • Titre traduit

    « Clustering and predictors of response to pulmonary rehabilitation in patients with chronic obstructive pulmonary disease »


  • Résumé

    Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is the third leading cause of death in the world. It affects 12 million French but only 1/3 receive a medical diagnosis. The initial assessment of patients is a key issue in the long-term management of COPD with the goal of improving quality of life and reducing disability. Pulmonary rehabilitation (PR) is an effective treatment for COPD, which consists of comprehensive management of the patient including exercise training, respiratory physiotherapy and patient's therapeutic education. The 6-minute walk test (6MWT) is the universal test used to assess the patient's physical performance and is the main tool for evaluating the effect of rehabilitation. However, some non-responders according to this 6MWT criteria express an improvement of their general state according to other criteria. Indeed, this test is easy to perform but only evaluates the overall walking ability during a short test, while the success of the rehabilitation program depends on other criteria : physical (strength, balance, endurance), psychological (anxiety, depression, self-esteem, motivation) and educational (knowledge of the disease, its treatments, self-care). We propose to analyze response of COPD patients to PR in order to determine phenotypes of patients with clusters according to their responses to PR, and to identify predictors of response to PR, and for the long run, we propose an optimization of the RR according to these phenotypes.