Jeux vidéo et Histoire : du joueur monarque à la Commune ludique

par Florian Cossart Pouget

Projet de thèse en ARTS spécialité Arts plastiques

Sous la direction de Valérie Arrault.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec RIRRA 21 - Représenter / Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche nait d'un projet de création vidéoludique qui m'interpelle depuis trois ans. Cette création vise à explorer une « polyphonie » historique s'attachant à exposer d'une part les éléments constitutifs et matriciels du néolibéralisme, de ses inclinations autoritaires et de l'endoctrinement idéologique qu'il diffuse à travers des biens culturels ; d'autre part, les résistances et alternatives défendues par des groupes sociaux – détenteurs d'une mémoire des « vaincus » – dont l'écho des voix est tu. Le jeu vidéo est ici vu et saisi comme un outil servant la fabrique d'une contre-histoire, d'une histoire populaire dont le dessein est l'affirmation d'un « bonheur commun » (Article 1 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 en préambule de la Constitution de 1793) à travers l'objectif de la liberté, de la justice, de la dignité et de la démocratie, guidée par l'égalité et la durabilité environnementale (préambule de la Constitution du Rojava, 2014).

  • Titre traduit

    Video games and History : from monarch player to playful Commune


  • Résumé

    This research project comes from a videogame creation project that moves me for three years. This creation aims to explore a historical polyphony seeking to expose on one hand the constituent and matrix elements of neoliberalism, its authoritarian inclination and the ideological indoctrination diffused through cultural goods ; on the other hand, to explore the resistances and alternatives defended by social groups - holders of a memory of the 'vanquished' - whose echoes of voice are silenced. The video game is therefore grasped and used as a tool serving the making of a counter-history, a people's history whose purpose is the affirmation of a 'common happiness' (Article 1 of the Declaration of the Rights of the Man and of the Citizen of 1793) through the objective of freedom, justice, dignity and democracy (preamble of the Democratic Federation of Northern Syria's Constitution of 2014).