Imaginer la santé des plantes: smartphones et expérimentation distribuée en agriculture

par Cornelius Heimstadt

Projet de thèse en Sciences, technologies, sociétés

Sous la direction de Didier Torny et de Liliana Doganova.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de SDOSE Sciences de la Décision, des Organisations, de la Société et de l'Echange , en partenariat avec Centre Sociologie de l'Innovation (laboratoire) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2018 .


  • Résumé

    Ces dernières années, de nombreuses entreprises agricoles et institutions de recherche se sont engagées dans le développement d'applications pour smartphones afin d'améliorer l'avenir de l'agriculture. Cependant, les débats sur l'avenir de l'agriculture mondiale semblent aussi controversés que les smartphones semblent omniprésents dans les sociétés techno contemporaines: Faut-il nourrir les générations futures en intensifiant les modes de production agricole, en les diversifiant, ou en essayant de faire les deux à la fois? Compte tenu de ces controverses historiques sur l'avenir souhaitable de l'agriculture et des promesses de démocratie et de modernité qui entourent de nombreuses applications émergentes des smartphones, mon projet de thèse vise à explorer l'innovation agricole au carrefour des plantes, des humains et des données.

  • Titre traduit

    Imag(in)ing Plant Health: Smarphones and Experimental Valuations of Agricultural Futures


  • Résumé

    In recent years, many agricultural companies and research institutions have engaged in developing smartphone applications in order to change agricultural futures for the better. However, debates concerning how the future of global agriculture should be like, seem as controversial as smartphones seem ubiquitous in contemporary techno-societies: Should future generations be fed by intensifying agricultural production methods, by diversifying them, or by trying to do both at once? Given these historical controversies concerning desireable futures of agriculture, coupled with the promises of democracy and modernity sorrounding many emerging smartphone applications, my thesis project sets out to explore agricultural innovation at the nexus of plants, humans, and data.