La guerre de cent ans et ses répercussions sur les marches de flandre maritime occidentale de 1347 à 1420

par Amélie Dutailly (Bracq)

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Bertrand Schnerb.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 25-10-2006 .


  • Résumé

    L'étude de la guerre de cent ans et de ses répercussions en flandre maritime occidentale(*) n'a pas pas encore fait l'objet d'une recherche à part entière et elle constitue un thème original et transversal. de la prise de calais par les anglais jusqu'à l'avènement de philippe le bon à la tête du comté de flandre, la plaine comprise entre gravelines et nieuport s'est progressivement transformée en marche militaire où 'la raison d'etat' s'est imposée et a fortement conditionné son avenir. une telle recherche est l'occasion de saisir l'évolution d'une zone frontière à la fin du moyen âge et d'analyser les moyens mis en oeuvre par les comtes de flandre puis par les ducs de bourgogne, pour contrôler les anglais de calais et s'en prémunir. sur le plan local, il s'agit de comprendre la façon dont l'état de guerre s'est manifesté dans l'ensemble du west-quartier, d'en cerner les répercussions économiques, culturelles et démographiques, de comprendre l'évolution des enjeux politiques au cours de cette période charnière et d'expliquer la mise en place de nouveaux équilibres. plusieurs fonds municipaux offrent une documentation intéressante pour saisir la guerre au quotidien dans certaines zones de la flandre maritime occidentale. toutefois, les ordonnances des princes et les sources comptables constituent une base documentaire importante, riche et incontournable pour appréhender leur action et notamment leur politique de défense dans la région. enfin, un recours aux sources anglaises s'avère nécessaire pour comprendre les mobiles et les enjeux auxquels répondent les habitants de west-flandre. il offrira un regard complémentaire sur la guerre de cent ans dans cet espace. (*)c'est à dire la partie de la plaine maritime s'étendant de gravelines à nieuport et de la mer aux terres atteignant 5m d'altitude au dessus du niveau de la mer.


  • Pas de résumé disponible.