Exposition domestique aux produits de nettoyage et santé respiratoire

par Pierre Lemire

Projet de thèse en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Nicole Lincot le Moual et de Valérie Siroux.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Santé Publique (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2015-...) , en partenariat avec Vieillissement et maladies chroniques : approches épidémiologiques et de santé publique (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Environ 350 millions de personnes sont atteintes d'asthme dans le monde. Les produits de nettoyage, tels que ceux utilisés sous forme de spray ou l'eau de javel, sont potentiellement irritants ou allergisants et leur utilisation pourrait induire ou aggraver l'asthme. Cependant, les produits spécifiques en cause restent à identifier. L'évaluation de l'utilisation des produits d'entretien domestiques se fait habituellement sur base déclarative, les participants répondants à un questionnaire. Ce projet de thèse a un double objectif: 1) l'évaluation d'une nouvelle méthode basée sur une application smartphone permettant de scanner directement les codes-barres des produits utilisés; 2) étudier l'effet des produits de nettoyage sur la santé respiratoire chez les enfants et les personnes âgées. Deux études distinctes seront réalisées : a) l'étude du rôle des expositions aux produits d'entretien sur l'apparition et l'évolution de symptômes respiratoires chez de jeunes enfants, dans la cohorte parents-enfants SEPAGES (n=471), b) l'étude du rôle des expositions aux produits de nettoyage sur les différents types d'asthme, notamment l'asthme non-allergique, chez des femmes âgées françaises de la cohorte Asthma-E3N (n=19346). Le nombre de produits utilisés simultanément sera pris en compte pour évaluer un effet synergique de ces produits. Le travail de thèse permettra de quantifier la valeur ajoutée de cette nouvelle méthode d'évaluation des expositions domestiques aux produits de nettoyage. Il devrait contribuer à l'identification des produits à risque et à l'établissement de mesures de prévention, par exemple la réduction de l'usage de ces produits à domicile.

  • Titre traduit

    Household exposure to cleaning products and respiratory health


  • Résumé

    Asthma affects around 350 million people worldwide. Cleaning products, such as sprays or bleach, are composed of irritating or sensitizing products and their use is a risk factor for asthma. However, the specific products still need to be identified. Evaluation of household exposure to cleaning products is mostly based on self-report, subjects answering one or several questionnaires. The aims of the project are double : to evaluate a new method for assessment of cleaning products use with a smartphone app that make possible to scan directly the used products' barcode; and to study the effect of the use of cleaning products on respiratory health among two more frailty population : young children and elderly women, two a priori vulnerable populations. Each of these two group will be investigated in two separate studies : a) Exposures to cleaning products and new-onset or evolution of respiratory symptoms among young children, in a birth cohort (SEPAGES, n=471), b) Exposures to cleaning products , and current and non-allergic asthma, among elderly women from a large cohort (Asthma-E3N, n=19346). The number of irritating products used concomitantly will be taken into account to evaluate a synergic effect of these products. This new tool would improve assessment of household exposure in epidemiological studies. This work will contribute to the identification of specific products at risk and to the implementation of preventive measures to such as reducinge the use of these products at home.