Le statut de la femme expatriée dans les colonies françaises du XVIème au XXème siècle

par Aline Fief

Projet de thèse en Histoire du Droit et des Institutions

Sous la direction de Pascal Vielfaure.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Ecole doctorale Droit et science politique , en partenariat avec IHD - Institut d'Histoire du Droit (laboratoire) depuis le 30-11-2018 .


  • Résumé

    Après une période relativement clémente pour la femme au Moyen Âge, une césure s'opère au XVIème siècle, la Renaissance reléguant la femme à une place nettement inférieure, soumise à la puissance paternelle et maritale. Ce statut de la femme dans l'Ancien Régime n'est cependant pas le même dans les colonies où les femmes expatriées jouissent de droits plus importants qu'en métropole, à l'instar des colonies d'autres pays tels que l'Espagne ou le Royaume-Uni. Elles peuvent occuper des postes officiels mais également s'illustrer dans des situations de fait, notamment en remplaçant leur mari dans leurs fonctions. Les colonies reposent sur un équilibre social différent de celui des métropoles, qui se perpétue au cours du second empire colonial et s'accentuant en période de guerre, notamment avec le premier grand conflit mondial. L'approche anthropologique permet également d'expliquer la situation des femmes expatriées. En effet, chez certains peuples, notamment africains, les femmes ont une place importante au sein de l'organisation sociale. De fait, les femmes occidentales peuvent occuper des postes à responsabilité, de commandement ou de justice

  • Titre traduit

    The status of the expatriated woman in French colonies from the 16th to the 20th century.


  • Résumé

    After a relatively clement period for the woman in the Middle Ages, a break takes place in 16th century, the Renaissance relegating women to a lower place, submitted to the paternal and marital authority. This status of the woman in the Ancien Regime is not however the same in the colonies where the expatriated women enjoy rights more important than in mainland France, but also in other European countries such as Spain or the United Kingdom. They can occupy official posts but also become famous in de facto situations, in particular by replacing their husbands in their offices. Colonies are based on a social balance different from that of origin countries, which continues in the second colonial empire and increasing in war period, in particular with the first big world conflict. Anthropological approach can also explain the situation of expatriated women. Indeed, among some peoples, in particular African, women have an important place within the social organization. Actually, the western women could occupy responsible jobs, command or justice.