Effets du changement climatique sur les inégalités de revenus des agriculteurs

par Maxime Ollier

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre-Alain Jayet.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement et Santé , en partenariat avec Ecopub - INRA Economie Publique - UMR AgroParisTech (laboratoire) et de AgroParisTech (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-12-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse s'appuiera sur un état des lieux de la situation économique des agriculteurs en France, état des lieux à réaliser en associant les caractéristiques des exploitations agricoles à des paramètres caractérisant des changements globaux, en particulier le changement climatique. La connaissance des relations entre état (économique, environnemental) des exploitations d'une part et climat d'autre part permettra d'appréhender la question des effets du changement climatique sur les inégalités au sein du système productif agricole. Sur la base de données microéconomiques (en particulier données par le RICA – Réseau d'Information Comptable Agricole) sur plusieurs années, on proposera une analyse des orientations technico-économiques des exploitations (OTEX) offrant les revenus les plus stables et les plus importants. L'analyse intégrera l'effet de la détention du capital agricole (terre en particulier) à cet égard. L'objectif principal de la thèse sera d'évaluer les effets du changement climatique sur les revenus agricoles dans leurs diversités géographiques et systémiques. La production agricole est très fortement dépendante du climat, le revenu sera directement affecté par la modification des conditions climatiques (température, précipitation, concentration en dioxyde de carbone, …). On analysera la capacité de résilience des systèmes de production face au changement climatique en intégrant dans l'analyse les possibilités d'adaptation en termes de variétés de cultures, de pratiques culturales et de réallocation des terres agricoles entre les différentes productions (cultures de vente, prairies et fourrages). Cette capacité sera soumise à des objectifs sectoriels quant au niveau des émissions de gaz à effet de serre (GES).

  • Titre traduit

    Climate change effects on inequalities of farmers' income


  • Résumé

    The main goal of the thesis will be to evaluate the climate change effects on farmers' incomes, in their geographical and systematic diversities. The agricultural production is strongly dependent of the climate, so incomes will directly be affected by the modification of weather conditions (temperature, haste, concentration in carbon dioxide,…). We will analyze the resilience of production systems facing the climate change by integrating adaptation possibilities in terms of crop varieties, farming practices and reallocation of farmlands between the different productions (crops for sale, meadows and feeds). This resilience will be subjected to sectorial goals as for the level of greenhouse gas emissions (GES). This thesis will lean on a current situation of the economic situation of the farmers in France, an inventory to be realized by associating the characteristics of farms with parameters characterizing global changes, in particular the climate change. The knowledge of the relations between the situation of farms (economic, environmental) on the one hand and climate on the other hand will allow to study the question of the climate change effects on the disparities within the agricultural productive system. Based on microeconomic data (in particular data provided by the FADN – Farm Accountancy Data Network) covering several years, we will suggest an analysis of types of farming offering the most important and stable incomes. The analysis will also integrate the effect of the detention of the capital (earth in particular).