La transition récréative au fondement du projet politique - Une recherche action au sein du Comité d'Établissement Michelin

par Maxence Cordonnier

Projet de thèse en Geographie

Sous la direction de Jean Corneloup et de Ludovic Falaix.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec Pacte, Laboratoire des sciences sociales (laboratoire) et de Territoires (equipe de recherche) depuis le 02-10-2018 .


  • Résumé

    De nombreux travaux scientifiques en sciences humaines et sociales traitent du thème des vacances et des loisirs définis comme « un ensemble d'occupations auxquelles l'individu peut s'adonner de plein gré, soit pour se reposer, soit pour se divertir, soit pour développer son information ou sa formation désintéressée, sa participation sociale volontaire ou sa libre capacité créatrice après s'être dégagé de ses obligations professionnelles, familiales et sociales » (Dumazedier, 1962). Les temps libres occupent une place importante et grandissante dans notre société. Les temps libres et les loisirs qui incluent donc les vacances et les pratiques touristiques représentent aujourd'hui un enjeu d'ordre social, culturel, économique et politique. Ils représentent également un enjeu important pour les structures telles que les comités d'entreprise, véritables acteurs du tourisme social. Le Comité d'Etablissement Michelin (CEM) est l'un d'eux et se questionne aujourd'hui sur la définition de son action sociale et culturelle, sur la mission qui est la sienne et sa traduction dans un domaine des activités récréatives qui connait aujourd'hui une transition. C'est à l'interface de ces deux transitions, transition récréative et transition politique du CEM, que se situe ce projet de recherche.

  • Titre traduit

    The recreational transition at the foundation of the political project - A research-action within the CE Michelin


  • Résumé

    Many scientific studies in the humanities and social sciences deal with the theme of holidays and leisure defined as "a set of occupations to which the individual can indulge voluntarily, either to rest, to be entertained, or to develop his information or his selfless formation, his voluntary social participation or his free creative capacity after having freed himself from his professional, family and social obligations "(Dumazedier, 1962). Free time occupies an important and growing place in our society. Free time and leisure, which include holidays and tourism practices, are today a social, cultural, economic and political issue. They also represent an important issue for structures such as works councils, which are real actors in social tourism. The Michelin Establishment Committee (CEM) is one of them and is currently questioning the definition of its social and cultural action, the mission that is his and his translation into a field of recreational activities that knows today a transition. It is at the interface of these two transitions, the recreational transition and the political transition of the CEM, that this research project is located.