Edifier la nation et transformer la société : le rôle et la place du mouvement de gymnastique nationaliste des Sokols dans la Yougoslavie de l'entre-deux-guerres

par Jovana Papovic

Projet de thèse en Histoire et civilisations

Sous la direction de Nathalie Clayer.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Laboratoire d'excellence TEPSIS (Paris) (laboratoire) depuis le 26-09-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour ambition d’enrichir les débats sur l’édification de la nation yougoslave en étudiant la Yougoslavie de l'entre-deux-guerres à travers le prisme de l'organisation de gymnastique des Sokols, et donc celui des politiques du corps. Fédération indépendante d’associations sportives avant la Première guerre mondiale, les Sokols deviennent dans les années 1920 et 1930 un mouvement de masse et un outil de propagande aux mains de l'État ainsi qu'un instrument de contrôle et de gestion de la population. Il s’agit de se concentrer sur une observation à deux échelles : celle « par le haut » de la production et de la diffusion de nouveaux modèles culturels, ainsi que de la mise en place de politiques publiques de santé et d’hygiène ou de politiques relatives aux questions de la jeunesse et du genre ; et celle « par le bas » de la réception, de l’appropriation et de la réinterprétation de ces prescriptions sur le terrain.

  • Titre traduit

    Building the Nation and Transforming Society : the Role of the Sokol Patriotic Gymnastics Movement in Interwar Yugoslavia


  • Résumé

    This thesis aims to enrich the debates surrounding the Yugoslavian nation and state-building by studying Interwar Yugoslavia through the prism of the patriotic gymnastic organisation of the Sokols, and consequently through the prism of the policies of the body. Initiated before Frist World War as an independent federation of sports associations, during the 1920s and the 1930s the Sokols became a mass movement and a tool for state propaganda and an instrument for population control and management. The research is two-fold, investigating both the “top-down” production and diffusion of new cultural models, the implementation of public health, hygiene and youth and gender-related policies, as well as the “bottom-up” reception, appropriation and reinterpretation of these state prescriptions on the ground.