Mimésis du flux : exploration des potentialités narratives des flux de données

par Françoise Beraud (Chambefort)

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Ioan Roxin et de Alexandre Coutant.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Lettres, Communication, Langues, Arts (Dijon ; Besançon ; 2017-....) , en partenariat avec ELLIADD - Éditions, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours (laboratoire) depuis le 01-09-2015 .


  • Résumé

    Nous chercherons dans ce travail de thèse à expérimenter la valeur créative de la notion de mimésis pour l'art génératif basé sur un flux de données en temps réel. L'art numérique du flux recèle-t-il des potentialités narratives propres liées à son caractère temporel ? L'afflux de données pourrait-il être utilisé par l'artiste-programmeur comme autant de déclenchement d'événements sur une ligne temporelle imprévisible ? Si tel est le cas, une forme particulière de mimésis, selon le sens donné par Paul Ricoeur de « mise en intrigue », semble être en jeu, qui s'appuie non pas directement sur l'expérience individuelle vécue (Ricoeur, 1983) mais sur les traces collectives de cette expérience, les données.

  • Titre traduit

    Flow mimesis : exploring the narrative potential of data flow


  • Résumé

    Through the writing of this thesis, we will aim at assessing the creative value of the mimésis notion when applied to generative art based on a real-time data flux. Does the digital art of data flow hold narrative potential intrinsically linked to its temporal nature ? Could data flow be used by the artist-programmer as a trigger for events on an unpredictable timeline ? If so, a specific form of mimésis, in the sense given by Paul Ricoeur of a « plot setting », seems at work. This type of mimésis doesn't rest directly on a personal life experience but rather on the collective traces of this experience : the data itself.