La réinvention des Alpes : quand la dialectique tourisme et science participe à accompagner la mutation des environnements montagnards

par Yannick Vialette

Projet de thèse en Geographie

Sous la direction de Jean Corneloup et de Pascal Mao.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec Pacte, Laboratoire des sciences sociales (laboratoire) depuis le 01-11-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'ancre dans une démarche inversée permettant un transfert de connaissances et un retour d'expériences du Sud vers le Nord et dans un contexte de valorisation et de préservation des espaces naturels. Ainsi ce travail de thèse se donne pour ambition de questionner comment le tourisme scientifique participe à la réinvention de ces espaces à travers les changements de représentations et les nouveaux usages et dynamiques territoriales qui en sont faits. Pour se faire, il interrogera les hypothèses suivantes : - Le tourisme scientifique permet une appropriation du territoire et contribue à sa redéfinition par le transfert et la production de connaissances environnementales spécifiques, - le tourisme scientifique offre de nouvelles dynamiques territoriales soucieuses des enjeux environnementaux répondant aux besoins de développement et attentes locaux, - Par la valorisation (transfert et production) scientifique d'un territoire, le tourisme scientifique permet de vivre une expérience personnelle répondant aux mutations sociétales visant à redonner du sens à ses mobilités touristiques et de loisirs. Afin de mener à bien cette recherche, 3 terrains porteurs d'initiatives ou propices au tourisme scientifique seront travaillés : - Le massif du Mont-Blanc autour des questions dynamiques glaciaires et du permafrost. - Le Jardin du Lautaret, lieu de science et tourisme, autour de la question des écosystèmes d'altitude - Les milieux souterrains (grottes touristiques et milieux karstiques) comme marqueur des dynamiques climatiques et environnementales passées et présentes.

  • Titre traduit

    Reinventing the Alps: when the dialectic of tourism and science helps to support the transformation of mountain environments


  • Résumé

    This thesis project is based on a reverse approach allowing a transfer of knowledge and feedback of experiences from the South to the North and in a context of enhancement and preservation of natural spaces. Thus, this thesis work aims to question how scientific tourism contributes to the reinvention of these spaces through changes in representations and the new uses and territorial dynamics that are made of them. To do this, he will question the following hypotheses: - Scientific tourism allows the territory to be appropriated and contributes to its redefinition through the transfer and production of specific environmental knowledge, - Scientific tourism offers new territorial dynamics concerned with environmental issues that meet local development needs and expectations, - Through the scientific enhancement (transfer and production) of a territory, scientific tourism makes it possible to live a personal experience that responds to societal changes and aims to restore meaning to its tourist and leisure mobility. In order to carry out this research, 3 areas with initiatives or conducive to scientific tourism will be worked on: - The Mont-Blanc massif around dynamic glacial issues and permafrost. - Le Jardin du Lautaret, a place of science and tourism, around the question of high altitude ecosystems - Underground environments (tourist caves and karst environments) as markers of past and present climatic and environmental dynamics.