L'assurance, la réassurance et les marchés des capitaux : mécanismes optimaux de transfert "ex ante" du risque de catastrophes naturelles et outils efficients de stabilité macroéconomique face aux chocs climatiques extrêmes.

par Walter Munsch

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Trainar.

Thèses en préparation à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences de l'action (Paris) (laboratoire) et de Laboratoire d'économétrie (equipe de recherche) depuis le 03-12-2018 .


  • Résumé

    Le montant moyen annuel des pertes dues aux phénomènes climatiques extrêmes a plus que doublé en Europe ces vingt dernières années et le coût économique restant à charge représente un déficit de protection de plus en plus important pour les Etat membres de l'UE. Il n'existe pas actuellement de convergence européenne en matière d'assurance et il subsiste une inégalité de protection entre les citoyens européens, et beaucoup d'entre aux sont financièrement vulnérables car non assurés ou sous assurés contre ces risques. Le modèle actuel de réaction face aux catastrophes naturelles repose essentiellement sur des solutions "ex post" par un appel à la solidarité, l'assistance et la mobilisation de moyens publics. Un transfert "ex ante" des risques à l'échelle européenne faisant appel à l'assurance, la réassurance et aux marchés financiers serait en phase avec l'objectif de l'UE de maintenir des finances publiques saines, d'améliorer la sécurité économique des consommateurs européens et de lutter contre les déséquilibres macroéconomiques. L'objet de cette thèse est de démontrer ue la mise en place d'une solution communautaire faisant appel à l'assurance, la réassurance et aux marchés financiers pourrait représenter un mécanisme optimal de transfert du risque de catastrophes naturelles et serait également un outil efficient de stabilité macroéconomique au sein de l'UE et de ses Etats membres.

  • Titre traduit

    Insurance, reinsurance and capital markets : optimal transfer mechanisms for "ex ante" natural disaster risk and efficient tool for macroeconomic stability, in the face of extreme climate events.


  • Résumé

    On average, annual losses due to extreme weather phenomena have more than doubled in Europe in the past 20 years and the remaining economic cost represent a growing protection deficit bestowed upon the UE Member States. There is currently no European convergence in insurance and protection inequalities between European citizens prevail. The current natural disaster response model is dominantly based on "ex post" solution through a call for solidarity, assistance and the mobilization of public resources. An "ex ante" risk transfer on a European scale using insurance, reinsurance and financial markets would be in line with the UE objective of maintaining sound public finances, increasing European consumer protection and tackling macroeconomics imbalances. The purpose of this thesis is to demonstrate that the implementation of a community-based solution involving insurance, reinsurance and financial markets could represent an optimal natural disaster risk transfer mechanism as well as prove to be an efficient tool for profitability within the UE and its Member States.