Usage et impact des NTIC sur les pratiques des amateurs en Tunisie: Cas de la fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs (FTCA)

par Hend malèk Ferjani

Projet de thèse en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Bertrand Cabedoche.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (Grenoble) (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Dans le cadre du projet de recherche pour la thèse nous voulons élargir l'étude que nous avons entamé en Master 1, à savoir la pratique du cinéma en amateur, et essayer de la combiner avec ce que nous avons pu faire en Master 2 c'est à dire les pratiques des amateurs sur Internet. Ce sujet soulève un certain nombre de questions : Comment les NTIC ont elles participé à la construction d'un champ professionnel ? Le cinéma amateur en Tunisie, ayant sa propre organisation et ses propres modes de formation, a-t-il été marqué par la démocratisation des NTIC ? Y a-t-il eu des transformations dans le cinéma amateur induites par les NTIC ? Comment la FTCA essaye de garder son statut de fédération de formation pour les cinéastes bien que les moyens techniques permettent à tout le monde d'avoir accès à l'information et de s'auto former ?

  • Titre traduit

    Use and impact of NICTs on amateur practices in Tunisia: Case of the Tunisian Federation of Amateur Filmmakers (FTCA)


  • Résumé

    As part of the research project for the thesis we want to expand the study that we started in Master 1, the practice of amateur cinema, and try to combine it with what we did in Master 2, the practices of amateurs on the Internet. This subject raises a number of questions: How did the NICTs participate in the construction of a professional field? Has amateur cinema in Tunisia, with its own organization and its own modes of training, been marked by the democratization of ICT? Have there been transformations in amateur cinema induced by NICTs? How does the FTCA try to keep its federation-training status for filmmakers, although the technical means allow everyone to have access to information and self-training?