Thérapie des cancers du sein triple-négatifs : efficacité thérapeutique et mécanisme d'action d'anticorps anti-cathepsine D seul ou combiné dans des modèles de souris immunocompétentes

par Timothée David

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Emmanuelle Liaudet-coopman et de Thierry Chardes.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec IRCM - Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier (laboratoire) et de Cancer du sein, Microenvironnement et Immunociblage (equipe de recherche) depuis le 01-11-2018 .


  • Résumé

    Les cancers du sein, triple-négatifs (ER-, PR-, HER2-) et également ceux résistants aux traitements classiques, nécessitent de nouveaux traitements. La cathepsine D (cath-D), une protéase surexprimée et sécrétée massivement dans le microenvironnement tumoral, est un marqueur de mauvais pronostic du cancer du sein. Différentes études ont mis en évidence le rôle oncogénique de la cath-D extracellulaire dans le cancer du sein, suggérant qu'elle serait une cible thérapeutique pertinente. Ce projet vise à terme à mettre en place une thérapie ciblée anti-cath-D. Dans ce projet de thèse, nous développerons/optimiserons des anticorps anti-cath-D et analyserons leur efficacité thérapeutique seul ou combiné avec des traitements de chimiothérapie ou d'immunothérapie dans différents modèles de souris représentatifs de la pathologie. Nous espérons qu'in fine, ce projet ouvrira de nouvelles perspectives de traitement aux patientes atteintes de cancer du sein.

  • Titre traduit

    Triple-negative breast cancer therapy : therapeutic efficiency and action mechanism of anti-cathepsin D antibody in immunocompetent mouse models.


  • Résumé

    Triple-negative breast cancer, defined by the absence of estrogen receptor (ER), progesterone receptor (PR) and human epidermal growth factor receptor 2 (HER-2) overexpression and/or amplification, as well as breast cancers resistant to classic treatments, urgently require new treatments. The aspartic protease cathepsin-D (cath-D), a marker of poor prognosis in breast cancer (BC), is overproduced, and hypersecreted by human breast cancer cells. Many studies highlighted the oncogenic role of extracellular cath-D in breast cancer, suggesting that it could represent a novel molecular therapeutic target in breast cancer.This thesis project aims to develop an antibody based-therapy against cath-D. We will develop/optimize anti-cath-D antibodies and analyze their therapeutic efficacy alone or combined with chemotherapy or immunotherapy in syngenic mouse models representative of this pathology. These preclinical proof-of-concept studies may validate the feasibility and efficacy of an anti-cath-D antibody-based strategy to treat breast cancer patients.