Etude des processus de médiation didactique lors des apprentissages professionnels accompagnés.

par Raphaël Kone

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Line Numa-Bocage.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Education, Didactique, Cognition , en partenariat avec BONHEURS -Bien être Organisations Numérique Habitabilité Education Universalité Relation Savoirs (laboratoire) depuis le 03-10-2018 .


  • Résumé

    A travers notre étude sur les apprentissages professionnels accompagnés, nous cherchons à identifier, à comprendre et à analyser les différentes formes de médiation didactique. Dans cette optique, nous nous intéressons à la fonction médiatrice de la famille dans la gestion des tensions et des conflits, mais aussi, aux formes traditionnelles d'échanges et de dialogues à l'instar de la "parenté à plaisanterie", ou encore, le mentorat par les apprentis plus âgés. Le travail du fer en Afrique de l'ouest s'inscrit dans une longue tradition culturelle et artisanale qui remonte à plusieurs siècles. Les artisans d'aujourd'hui (ferronniers, soudeurs, forgerons...)ont intégré à leurs pratiques traditionnelles de nouvelles manières de travailler en lien avec la transformation des habitats et des besoins de la société. Aussi, les interactions entre tuteurs-formateurs et apprentis offrent au chercheur une mine d'informations, car chaque action, chaque mouvement, chaque parole, chaque geste est source d'apprentissage. Les artisans ferronniers-soudeurs, de Dédougou et de Banfora au Burkina Faso, en sont des belles illustrations, et probablement leurs confères à travers toute l'Afrique subsaharienne.

  • Titre traduit

    Study of didactic mediation processes during accompanied vocational training.


  • Résumé

    Through our study of supported vocational learning, we seek to identify, understand and analyse the different forms of didactic mediation. In this respect, we are interested in the mediating function of the family in the management of tensions and conflicts, but also in traditional forms of exchange and dialogue such as the "joking kinship", or mentoring by older apprentices. Ironwork in West Africa is part of a long cultural and craft tradition that goes back several centuries. Today's craftsmen (ironworkers, welders, blacksmiths...) have integrated new ways of working into their traditional practices in line with the transformation of habitats and the needs of society. Also, the interactions between tutor-trainers and apprentices offer the researcher a wealth of information, as every action, every movement, every word, every gesture is a source of learning. The ironworkers and welders of Dédougou and Banfora in Burkina Faso are good examples of this, and probably their colleagues throughout sub-Saharan Africa.