La pratique du design au service de l'habitant : conception de démarches et d'outils de médiation paysagère dans le contexte du Parc naturel régional de l'Aubrac.

par Rémy Teyssedre

Projet de thèse en Paysage

Sous la direction de Patrick Moquay et de Xavier Guillot.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Arts, Humanité, Sciences Sociales , en partenariat avec LAREP - Laboratoire de recherche en projet de paysage - ENSP (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    La participation des publics aux projets de territoire, et plus particulièrement aux projets de paysage, est une pratique contemporaine qui ne cesse d'évoluer depuis les années 1960 et plus particulièrement depuis que la loi paysage l'impose (1993), sans en dessiner les contours. Développée et portée, par de multiples acteurs, la participation et plus spécifiquement la médiation paysagère reste marginale dans les actes d'aménagements publics et plus fortement encore dans la politique publique paysagère des collectivités. Mobilisé par les professionnels du projet de paysage, le paysage joue un rôle de « percept intermédiaire » (Bercovitz, Briffaud ; 2015) permettant la lecture, l'échange, la délibération et la projection de manière démocratique entre les publics. Une nouvelle mission, révélatrice de la transformation des pratiques paysagistes, qui converge avec l'intérêt croissant que les citoyens portent pour leur cadre de vie. S'ajoute à ce contexte général, le contexte local propre au territoire d'expérimentation de cette recherche doctorale par le projet. Le Parc Naturel Régional de l'Aubrac, nouvellement institué (mai 2018), comme de nombreux territoires ruraux, fait face à de multiples problèmes de nature sociétale en lien à des déprises démographiques, au processus de vieillissement de la population et à une diversification sociale des habitants. Cette situation constitue un véritable défi pour les administrations locales, les incitant ainsi à renouveler leurs formes d'actions et à produire de nouveaux outils. À travers cette recherche-projet (Findeli, 2015), il s'agit de produire et expérimenter, au contact de l'équipe technique du Parc naturel régional de l'Aubrac et des acteurs partenaires, des outils et processus de médiation paysagère. Le travail de recherche-action vise à déployer sur ce territoire de l'Aubrac des dispositifs de conception de projets spatiaux ou territoriaux contributifs au projet de territoire et au projet de paysage. En effet, ces expérimentations se concrétiseront par des actions et des dispositifs matériels, évolutifs et coordonnés au sein d'un processus de projet. La méthode mobilisée et l'approche adoptée pour produire ces outils usent de la méthodologie propre au design (design de service et design territorial), en prenant la forme de l'immersion, de l'atelier, de la conception-transformation et en proposant une méthode créative de conception centrée sur l'usager. La démarche de recherche mènera des va-et-vient entre : l'observation des pratiques des chargés de mission du PNR, l'évaluation des expérimentations et des prototypages engagés et, elle mobilisera les connaissances existantes dans le champ de la participation, du paysage, de l'aménagement et du design. Les résultats attendus de ce projet de recherche portent sur la conception d'outils et de démarches de médiation paysagère et l'élaboration d'une action publique participative mieux adaptée aux attentes des publics (habitants, acteurs économiques et sociaux…). De part leurs modélisations, nous envisageons l'implémentation des outils au sein des missions du Pnr de l'Aubrac et leurs diffusions auprès d'autres collectivités.

  • Titre traduit

    The practice of design at the service of inhabitant : creating design processes and mediation tools by landscape in the Aubrac Natural Regional Park area.


  • Résumé

    The area of this thesis is the Aubrac Natural Régional Park. The Aubrac territory has many problems like many rural areas: scaled down population, low economic level, age of the populations, a new social mixity, little public utility. In response, peoples are more and more interested in their surroundings and the locals projects. They want to be listened to by local authorities and to participate in local projects. The Aubrac Regional Nature Park is listening to this complaint. He wants to build new actions and new instruments. The aim of the thesis is to develop tools and processes for mediation through research and testing on sites. The tools will take place in local development projects. They seek dialogue with the inhabitants. The landscape will be the means to educate the public and think the project. The processes, during many workshops in Aubrac territory, end up at projects build with inhabitants. The «thinking design» and «service design» are the method used to build the tools. After the tests on the territory of Aubrac, we will produce model tools for use them in other rural areas.