Les productions des céramiques non tournées au cours de l'âge du Fer en Basse-vallée du Rhône (Ve au Ier s. av. n. è.) : Fabrication, Décor et Diffusion.

par Ericka Sheyi Seki

Projet de thèse en ARCHÉOLOGIE spécialité Préhistoire, Protohistoire Paléoenvironnement Méditerranée-Afrique

Sous la direction de Olivier Lemercier et de Réjane Roure.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec ASM - Archéologie des sociétés méditerranéennes (laboratoire) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Au sein de la culture matérielle, la céramique se révèle être un des indices archéologiques les plus révélateurs, car ce sont des objets à la fois extrêmement usités et qui se conservent très bien. Dans le cas du Midi gaulois, au cours de l'âge du Fer, de nombreuses productions sont attestées. Parmi elles, les céramiques montées à la main, selon une très ancienne technique, sont majoritaires. Plus connues sous le nom de « céramiques non tournées », ces céramiques traditionnelles côtoient durant six siècles des productions importées de Méditerranée et des productions innovantes – adoptant localement le tour et des fours à atmosphère contrôlée. Il est intéressant de s'interroger sur les raisons de la pérennité de ces productions non tournées, qui se déclinent en plusieurs ensembles dits « régionaux » : Céramiques Non tournées du Languedoc Oriental (CNT-Lor) et de Provence (CNT-Pro) pour notre zone d'étude. L'objectif de la thèse est de mieux cerner ces productions des céramiques non tournées dans la Basse-Vallée du Rhône, en analysant conjointement leur fabrication (zones d'extraction de l'argile, façonnage, etc), leur décor et leur diffusion en prenant en compte les critères précédents.

  • Titre traduit

    Production of ceramics not turned during the Iron Age in the Lower Rhone Valley (6th to 1st century BC): production, decoration and distribution.


  • Résumé

    Within the material culture, the ceramics proves to be one of the most revealing archaeological indices, because they are objects at the same time extremely used and which conserve very well. In the case of the Midi Gallic, during the Iron Age, many productions are attested. Among them, ceramics mounted by hand, according to a very old technique, are the majority. More commonly known as 'unturned ceramics', these traditional ceramics coexist for six centuries with productions imported from the Mediterranean and innovative productions - adopting the tower locally and controlled atmosphere furnaces. It is interesting to question the reasons for the durability of these unturned productions, which are available in several 'regional' ensembles: Non-toured ceramics of Languedoc Oriental (CNT-Lor) and Provence (CNT-Pro) for our study area. The aim of the thesis is to better understand these productions of ceramics not turned in the Lower Rhone Valley, by jointly analyzing their production (clay extraction zones, shaping, etc.), their decoration and their diffusion in France, taking into account the previous criteria.