La trajectoire de perception des réseaux électriques de distribution en France, de la rétrospective à la prospective (XXe-XXIe siècles). Enjeux technocritiques, représentations entrepreneuriales et solidarités territoriales

par Benjamin Jouve

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Christophe Bouneau.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Centre d'études des mondes moderne et contemporain (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 13-11-2018 .


  • Résumé

    Les réseaux électriques forment un des centres névralgiques des civilisations post-industrielles et portent en eux au delà d’un archétype technique où transitent des électrons, une culture et un imaginaire. Si les réseaux électriques sont aujourd’hui omniprésents, au fondement de toute construction humaine, ces derniers ne sont pas de facto palpables. De la loi du 15 juin 1906 organisant la gestion de distribution d’électricité en France à la dérégulation du marché de l’électricité par l’ouverture à la concurrence et la création de gestionnaires de réseaux de transport en 1996 jusqu’à la loi TECV de 2015, l’environnement des réseaux électriques et leurs représentations sociétales ont subi de profondes restructurations. À ce titre, les représentations relatives à l’« électricité » et au « réseau » ont elles aussi subi des transitions. Ces deux histoires de l’organisation d’un modèle de distribution d’électricité et des représentations de l’énergie semblent se conjuguer à l’extrême fin du XIXème siècle, marquée par la retentissante Exposition Internationale de l’électricité à Paris en 1881, au XXIème siècle avec la redéfinition du réseau (« grid »), devenant désormais intelligent (« smart »). Cette thèse aura ainsi pour objectif de saisir le réseau électrique et le service public de distribution d'électricité de son existence jusqu'aux enjeux prospectifs de 2020 afin de construire l’identité du distributeur, redéfinir ses missions dans une trajectoire technocritique. De l’acteur de proximité vers l’entité industrielle bien définie, aujourd’hui quel visage revêt et renvoie le réseau de distribution électrique français ? L’objectif global par la fertilisation croisée des travaux existants est bien ici de réexaminer la trajectoire, le modèle économique entrepreneurial et la dimension culturelle, sinon « civilisationnelle », des réseaux électriques de distribution.

  • Titre traduit

    THE PERCEPTION PATH OF ELECTRIC DISTRIBUTION NETWORKS IN FRANCE FROM RETROSPECTIVE TO PROSPECTIVE (20th - 21st centuries): Technocritical issues, entrepreneurial representations and territorial solidarities


  • Résumé

    Electrical networks form one of the nerve centers of post-industrial civilizations and carry them beyond a technical archetype in which electrons, a culture and an imaginary transit. If the electrical networks are today ubiquitous, the foundation of any human construction, the latter are not palpable. The law of June 15, 1906 organizing the management of electricity distribution in France to the deregulation of the electricity market by opening to competition and the creation of transmission system operators in 1996 until the law TECV In 2015, the environment of the electricity grids and their societal representations underwent profound restructuring. As such, representations about "electricity" and "network" have also undergone transitions. These two stories of the organization of a model of electricity distribution and representations of energy seem to conjugate at the very end of the 19th century, marked by the resounding International Exhibition of Electricity in Paris in 1881, in the 21st century with the redefinition of the grid now becoming “smart”. This thesis will thus aim to grasp the electricity grid and the public electricity distribution service from its existence to the prospective issues of 2020 in order to build the identity of the distributor, redefining his missions in a technocritical trajectory. From the actor of proximity to the well-defined industrial entity today, what face does the French electricity distribution network have? The overall objective of cross-fertilization of existing works is here to re-examine the trajectory, the entrepreneurial economic model and the cultural, if not "civilizational" dimension of electricity distribution networks.