École et migrations : comprendre les enjeux du cosmopolitisme et du multiculturalisme.

par Isabel Parra

Projet de thèse en Sciences de l'éducation - Cergy

Sous la direction de Valerie Becquet.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Ecole, mutations, apprentissages (laboratoire) depuis le 31-10-2018 .


  • Résumé

    Dans un contexte de nouveaux phénomènes de migrations, la question du rôle de l'ecole dans l'intégration des enfants venus de tous horizons se trouve réactivée. L'échec scolaire touche davantage les enfants issus de l'immigration que les autochtones. Diverses raisons sont pointées dans les différents rapports faisant ce constat. L'écart, par ailleurs ne cesse de se creuser et il est plus important au collège qu'à l'école élémentaire. Quelles sont les problématiques concernant la constitution d'une identité pour les enfants d'immigrés et les enfants migrants allophones ? Quel rôle l'école a-t-elle pu et peut-elle effectivement jouer à ce niveau étant donné qu'elle est l'un des lieux dans lesquels une construction douloureuse de l'identité de l'enfant d'immigré se révèle. Il expérimente parfois des tensions contradictoires qui le placent dans une problématique conflictuelle du choix : s'émanciper de ses origines ou les revendiquer. Ce travail de recherche se propose d'étudier différents parcours d'apprenants migrants ou issus de l'immigration en France et d'essayer d'analyser quantitativement et qualitativement le rôle de l'école dans des histoires toujours personnelles mais s'inscrivant dans une histoire plus globale. Nous chercherons à voir comment les contextes migratoires peuvent ou non influencer le degré de réussite scolaire.

  • Titre traduit

    School and migrations: understanding the challenges of cosmopolitanism and multiculturalism.


  • Résumé

    In a context of new phenomena of migration, the question of the role of the school in the integration of children from all walks of life is reactivated. School failure affects more children with immigrant backgrounds than aboriginals. Various reasons are pointed out in the various reports making this observation. The gap, moreover, continues to widen and is more important in college than in elementary school. What are the issues concerning the constitution of an identity for the children of immigrants and allophone migrant children? What role can and could the school play at this level as it is one of the places in which a painful construction of the identity of the immigrant child is revealed. He sometimes experiences contradictory tensions that place him in a conflictual issue of choice: emancipating from his origins or claiming them. This research project proposes to study different paths of migrant and immigrant students in France and to try to analyze quantitatively and qualitatively the role of the school in stories that are always personal but part of a more global story. We will look at how migration contexts may or may not influence the degree of academic success.