Usages et (ré)adaptation des interfaces de visualisation pour l'aide à la collecte de l'information géographique volontaire

par Clarice Fotso

Projet de thèse en Sciences et Technologies de l'Information Géographique

Sous la direction de Sidonie Christophe.

Thèses en préparation à Paris Est en cotutelle avec l'Université de Yaoundé I , dans le cadre de École doctorale Mathématiques, Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec LaSTIG -Laboratoire en Sciences et Technologies de l'Information Géographique (laboratoire) depuis le 08-10-2018 .


  • Résumé

    Avec l'émergence des pratiques dites cartographie 2.0, la recherche s'est principalement orientée à ce jour à une meilleure connaissance des données qui sont produites. Cependant, la question de l'usage effectif de ces systèmes par les citoyens pour la collecte, la modification et l'utilisation de l'information géographique produite reste encore très peu explorée. En particulier les interfaces de visualisation permettant la saisie supposent d'être efficaces et intuitives pour assister l'utilisateur dans sa tâche, dans un contexte d'usage particulier. C'est dans cette optique que s'inscrit ce projet de thèse dont l'objectif est de caractériser et modéliser l'usage des systèmes de collecte de l'information géographique volontaire en vue d'améliorer leurs interfaces et les interactions possibles pour l'utilisateur. La mise en œuvre de ce projet consistera à caractériser et formaliser les besoins et les usages des contributeurs et utilisateurs finaux de l'IGV, évaluer le caractère intuitif des systèmes de collecte de l'information géographique volontaire, identifier et modéliser les pratiques et les comportements des utilisateurs. Le plan de travail s'articule ainsi autour de 4 étapes : l'état de l'art sur les usages de l'information géographique, la mise en place d'expérimentation terrain, la modélisation des usages, des interactions et de l'activité des utilisateurs, le développement des techniques d'apprentissage automatique sur les traces d'activités, la conception/réadaptation d'interfaces aux patterns de comportement identifiés

  • Titre traduit

    Uses and (re)adaptation of the visualisation interfaces for the support of the collection of the voluntary geographical information


  • Résumé

    With the emergence of so-called cartography 2.0 practices, research has mainly focused to date on a better understanding of the data that is produced. However, the question of the actual use of these systems by citizens for the collection, modification and use of geographical information produced is still very little explored. In particular the visualization interfaces for input assume to be effective and intuitive to assist the user in his task, in a context of special use. It is with this in mind that this thesis project aims to characterize and model the use of voluntary geographic information collection systems in order to improve their interfaces and possible interactions for user. The implementation of this project will consist in characterizing and formalizing the needs and uses of the contributors and end-users of the IGV, evaluating the intuitive nature of the systems for collecting the voluntary geographic information, identifying and modeling practices and behaviors. users. The work plan is structured around four stages: the state of the art on the uses of geographic information, the setting up of field experiments, the modeling of uses, interactions and activity. users, the development of machine learning techniques on the traces of activities, the design / rehabilitation of interfaces to patterns of behavior identified