Nanovecteurs ciblés pour la thérapie photodynamique, l'imagerie et la délivrance contrôlée de drogues et d'acides nucléiques

par Christophe Nguyen

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Magali Gary-bobo et de Jean-Olivier Durand.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé (Montpellier ; Ecole Doctorale ; 2015-....) , en partenariat avec IBMM - Institut des Biomolécules Max Mousseron (laboratoire) et de F14. Glyco & Nanovecteurs pour le Ciblage Thérapeutique (equipe de recherche) depuis le 01-12-2018 .


  • Résumé

    De nos jours, la mise au point de nanovecteurs biocompatibles et biodégradables pour des applications théranostiques ciblées constitue un challenge pour la nanomédecine. C'est dans cette optique que j'élaborerai des nanoparticules d'organosilice à large porosité, dans le but de les charger avec des anticancéreux puissants mais aussi avec des acides nucléiques capables de bloquer l'expression de gènes jouant un rôle clé dans le développement des cancers. Ces nanoparticules d'organosilice seront constituées de photosensibilisateurs capables d'absorber les rayons de lasers ce qui leur confèrera une capacité à tuer les cellules qui les auront internalisées. Pour cela, j'analyserai sur cellules cancéreuses humaines en culture, l'efficacité en thérapie photodynamique sous excitation mono ou bi-photonique, des photosensibilisateurs qui pourront être des porphyrines, des chlorines, des phthalocyanines ou encore de nouvelles molécules issues de la famille des fluorènes. Les forts rendements d'oxygène singulet et de fluorescence, sous excitation dans le proche infrarouge, seront déterminants dans le choix des photosensibilisateurs qui constitueront les nanoparticules produites. Lorsque les nanoparticules capables de réaliser l'imagerie et la thérapie photodynamique des cellules cancéreuses auront été produites, elles seront chargées de drogues anticancéreuses et d'acides nucléiques tels que des siRNA dirigés contre des gènes responsables du développement de certains cancers. L'ensemble des études biologiques permettant de démontrer le potentiel biomédical anticancéreux de ces nanoparticules sera réalisé in vitro puis in vivo sur des modèles intégrés de xenogreffes, actuellement mis au point au laboratoire.

  • Titre traduit

    Nanovectors targeted for photodynamic therapy, imaging and controlled delivery of drugs and nucleic acids


  • Résumé

    Nowadays, the development of biocompatible and biodegradable nanovectors for targeted theranostic applications is a challenge for nanomedicine. It is with this in mind that I will develop nanoparticles of organosilica with a large porosity, to charge them with powerful anticancer drugs and nucleic acids able to block the expression of genes known to play a key role in the development of cancers. These organosilica nanoparticles will be constituted of photosensitizers absorbing laser light. This property will give them the ability to kill the cells that will have internalized them. In this goal, I will analyze on human cancer cells in culture, the efficiency of photodynamic therapy under mono or bi-photonic excitation, and photosensitizers which may be porphyrins, chlorins, phthalocyanines or new molecules as fluorenes. The high yields of singlet oxygen and fluorescence, under near-infrared excitation, will be decisive in the choice of photosensitizers which will constitute the nanoparticles. When nanoparticles capable of imaging and photodynamic therapy of cancer cells will be produced, they will be loaded with anti-cancer drugs and nucleic acids such as siRNA directed against genes responsible for the development of certain cancers. All biological studies demonstrating the biomedical anti-cancer potential of these nanoparticles will be performed in vitro and then in vivo on integrated models of xenografts, currently developed in the laboratory.