La diversification des configurations de fourniture d’électricité au Liban : vers une différenciation territoriale des pratiques d’accès.

par Alix Chaplain

Projet de thèse en Sociologie et études urbaines

Sous la direction de Eric Verdeil.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Du fait d’une dégradation structurelle du réseau conventionnel d’électricité, émergent au Liban des pratiques alternatives dans la production, la transmission et la distribution d’électricité. Alors même que le pays est électrifié à plus de 99%, la sous-production et une gestion erratique des infrastructures entraînent des délestages de 3 à 17 heures par jour, variables selon les localités libanaises. En conséquence, afin de s’assurer un service d’électricité continu les ménages, les entreprises voire les municipalités mettent en place des stratégies d’instrumentalisation du service d’électricité et multiplient les sources d’énergie. Ancrés dans le paysage urbain et dans les pratiques depuis plus de 30 ans, les groupes électrogènes fournissent 85% des ménages pendant les heures de rationnement (Banque Mondiale 2019, Lebanese transmission project) et sont aujourd’hui intégrés comme une norme dans le quotidien des libanais (Dana Abi Ghanem, 2018) et tolérés voire encadrés par la puissance publique (Gabillet, 2009). Parallèlement, les insuffisances du réseau conventionnel sont un terreau favorable au déploiement des énergies renouvelables et de nombreux consommateurs se dotent de système d’autoproduction depuis une dizaine d’années. Politiques publiques de transition énergétique, offre dynamique et diversifiée de services électriques, demande croissante de solutions alternatives : la diversification des configurations de fourniture d’électricité se caractérise comme un phénomène croissant, structurel mais aussi territorialisé. Le présent projet de recherche repose sur l’idée que territoire et système électrique sont co-constitutifs avec des configurations de fourniture d’électricité caractérisées comme un ensemble de dispositifs sociotechniques, régulés, dynamiques et situés dans un territoire physique, économique et sociopolitique singulier. Ce projet de thèse propose d’analyser dans quelle mesure les changements énergétiques actuels déstabilisent les territorialités existantes, c'est-à-dire les projections spatiales de l’action collective. Dans un contexte de détérioration structurelle du réseau et de développement croissant des systèmes décentralisés, le contexte libanais permet d’observer les formes de transformation du territoire liées à la « transition énergétique ».

  • Titre traduit

    The diversification of electricity supply configurations in Lebanese urban context


  • Pas de résumé disponible.