Etude fonctionnelle de 2 gènes de polarité planaire dans l'établissement de la polarité neuronale

par Ana Dorrego Rivas (Ana Dorrego Rivas)

Projet de thèse en Biologie Cellulaire et Physiopathologie

Sous la direction de Jérôme Ezan.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sciences de la Vie et de la Santé , en partenariat avec Physiopathologie de la plasticité neuronale - Neurocentre Magendie (laboratoire) et de Polarite Planaire et Plasticite (equipe de recherche) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    La mise en place de la polarité cellulaire dans le cerveau des mammifères est cruciale pour la fonction des neurones. La perturbation de la polarité neuronale conduit à de nombreux et graves troubles du développement du cerveau et peut déboucher sur des pathologies (autisme, épilepsie). Il est vital de déterminer les facteurs moléculaires contrôlant cette polarité, qui dépendent de réarrangements du cytosquelette d'actine et des microtubules (MT). Notre laboratoire travaille sur une voie de signalisation appelée voie de polarité planaire (PCP) qui est dévolue à la modulation du cytosquelette (Montcouquiol M et al. Annu Rev Neurosci. 2006 ; Moreau MM et al. J Neurosci. 2010 ; Ezan J et al.Nat Cell Biol. 2013).Nous avons récemment observé que certaines molécules de la PCP sont localisées de façon spécifique au sein du neurone, ce qui nous conduit à formuler l'hypothèse qu'elles jouent un rôle dans la polarité du neurone. OBJECTIFS : Etudier la fonction de protéines de la voie PCP dans l'établissement et le maintien de la polarité neuronale. L'utilisation de techniques de biologie cellulaire (invalidation via shRNA) et biochimie (Y2H, immunoprecipitation, pull-down, etc.) nous permettra de mettre en évidence l'implication de ces protéines dans la régulation du cytosquelette au niveau de l'axone. Des approches d'imagerie confocale et à haute résolution (dSTORM) permettrons ensuite d'évaluer leur impact sur le cytosquelette au sein de l'axone in vitro (en culture) et in vivo (mutants conditionnels). METHODOLOGIE : Biologie moléculaire, Biochimie (Double-hybride, immunoprécipitation, Western Blots, etc…), Biologie cellulaire (lignée cellulaire, cultures primaires de neurones, transfection), imagerie confocale et à haute résolution (STORM)

  • Titre traduit

    Functional study of two Planar polarity genes in neuronal polarity establishment


  • Résumé

    The establishment of cellular polarity in the mammalian brain is crucial for the function of neurons. Disruption of neuronal polarity leads to many serious brain development disorders and can lead to pathologies (autism, epilepsy). It is important to determine the molecular factors controlling this polarity, which depend on rearrangements of the actin cytoskeleton and microtubules (MT). Our lab is working on a signaling path called planar polarity (PCP) pathway that is devoted to the modulation of the cytoskeleton (Montcouquiol M et al Annu Rev Neurosci, 2006; Moreau MM et al. J Neurosci. 2010; Ezan J et al.Nat Cell Biol. 2013). We have recently observed that certain molecules of the PCPs are specifically localized within the neuron, which leads us to formulate the hypothesis that they play a role in its polarity. OBJECTIVES: To study the protein function of the PCP pathway in establishing and maintaining neuronal polarity. Use of cell biology techniques (invalidation via shRNA) and biochemistry (Y2H, immunoprecipitation, pull-down, etc.) will allow us to to highlight the involvement of these proteins in the regulation of the cytoskeleton at the level of the axon. Technical approaches like confocal and high resolution imaging (dSTORM) will then allow to evaluate their impact on the cytoskeleton within the axon in vitro (in culture) and in vivo (conditional mutants). METHODOLOGY: Molecular Biology, Biochemistry (Double-Hybrid, Immunoprecipitation, Western Blots, etc ...), Cell Biology (cell line, primary cultures of neurons, transfection), confocal and high-resolution imaging (STORM)