Professionnalisation du personnel politique rural : une comparaison France-Cameroun

par Théodore Ambassa Akoa

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Gabriel Contamin.

Thèses en préparation à Lille , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Comment appréhender la professionnalisation du personnel politique rural ? A partir d’une étude comparative France-Cameroun, ce travail se propose d’examiner les processus de professionnalisation des acteurs politiques ruraux. Si le professionnel de la politique vit de et Pour la politique, il s’agit principalement du personnel politique national. Mais on assiste de plus en plus avec le développement des intercommunalités et de la décentralisation à une professionnalisation du personnel politique rural qui passe progressivement du statut de professionnel secondaire à celui de professionnel de la politique. Cela trouve son explication principalement dans l’institution d’une rémunération, appelée « indemnité » dans le cas français et « salaire » dans le cas camerounais. Cela passe également par l’acquisition au niveau des intercommunalités de positions qui favorisent l’augmentation des rentes. Il apparait tout de même que malgré cela, les élus ruraux français nient toujours l’aspect professionnel de leur fonction face à leur collègue camerounais qui sont fortement politisés du fait de l’omniprésence des partis politiques au niveau rural. Réfléchir en termes de professionnalisation des élus ruraux suppose dans cette logique de se départir d’une approche substantialiste qui conduit à ne voir la professionnalisation qu’en termes de rente et de cause à défendre. Mais il faut essayer tout de même de voir des formes de professionnalisation alternatives et c’est cela tout l’intérêt de cette thèse.


  • Pas de résumé disponible.