Inventing "Indochina" : the place of photography within the French colonial enterprise in continental Southeast Asia (1858-1887)

par Edouard DE SAINT-OURS

Projet de thèse en Histoire de la photographie

Sous la direction de Luke Gartlan et de Jean-François Klein.

Thèses en préparation à Normandie en cotutelle avec l'Université de St Andrews (Royaume-Uni) , dans le cadre de École doctorale histoire, mémoire, patrimoine, langage (Mont- Saint- Aignan, Seine-Maritime) , en partenariat avec Université du Havre (Université de préparation) depuis le 27-08-2018 .

  • Titre traduit

    Inventer l'"Indochine" : la place de la photographie au sein de l'entreprise coloniale française en Asie du Sud-Est continentale (1858-1887)


  • Résumé

    Prenant en compte la nature performative de la représentation photographique et l'importance des contextes historiques et socio-politiques, cette thèse examine comment des photographies de la topographie, des peuples et des coutumes de la péninsule indochinoise ont pu assister concrètement l'entreprise coloniale française dans la région, que ces efforts aient été militaires, religieux, commerciaux ou scientifiques. La thèse s'intéresse aux processus par lesquels ces photographies ont souvent été investies par des discours de pouvoir et d'altérité, leur conférant ainsi une influence idéologique. Elle étudie enfin comment le médium photographique a pu contribuer à la promotion de la domination française et faciliter une appropriation visuelle du patrimoine et des cultures de la péninsule indochinoise, menant ainsi à des formes de contrôle plus tangibles.


  • Résumé

    Acknowledging the performative nature of photographic representation and the importance of historical and sociopolitical contexts, the thesis examines how photographs of Indochinese topography, peoples, and customs assisted concrete colonial efforts, whether military, religious, commercial, or scientific. It addresses the processes by which ideologies of power and otherness often infused these photographs, granting them ideological agency. It also considers the extent to which the medium contributed to the promotion of French rule in the region and allowed for a visual appropriation of local heritage and cultures that facilitated more palpable forms of control.