Robert Henri et le cercle des Américains à Paris. 1870 - 1914

par Linda Zuo

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Alain Bonnet.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec CGC - Centre Georges Chevrier (laboratoire) depuis le 13-09-2018 .


  • Résumé

    Dès la fin du 19e siècle jusqu'à l'éclatement de la Grande Guerre, Paris voit arriver de nombreux artistes américains dans le but de parfaire leur technique et d'améliorer leur réputation. Dans une ville qui fonce avec enthousiasme dans l'aventure du Modernisme, la communauté américaine de tradition conservatrice connaît de bouleversements qui vont affecter profondément le visage de ce cercle, le développement de l'art moderne dans un Paris insistant sur le cosmopolitisme artistique et l'histoire de l'art outre-Atlantique pour de longues années. Au croisement de différents champs de recherche : l'histoire politique et culturelle de la France et des Etats-Unis, l'histoire de la Belle Epoque, l'histoire des étrangers à Paris et leur histoires personnelles, cette étude est centrée sur le cercle des artistes outre-Atlantique souvent omise des ouvrages portant sur ces années cruciales. Ces artistes - qui trouvent un représentant type dans la figure de Robert Henri - nouèrent des relations professionnelles et amicales importantes avec leurs collègues parisiens et participèrent pleinement à la bataille entre les différentes visions d'un monde en rapide mutation.

  • Titre traduit

    Robert Henri and the American Presence in Paris. 1870 - 1914


  • Résumé

    In the decades following the Franco-Prussian War up to the outbreak of WWI, up-and-coming American artists made their way to Paris, in the hopes of gaining technical proficiency and gilding their reputation. In a city that welcomed the Advent of Modernism with wild enthusiasm, this conservative community found itself thrust onto a ride that would alter their aesthetic identity, change the destiny of a Modernism bent on becoming an artistic Esperanto, and continue to influence the course of American art in the years to come. Straddling various fields of research (the political and cultural history of both France and the United States, the history of the Belle Epoque, the history as well as the stories of foreigners in Paris), this study is dedicated to the circle of North American artists often neglected in works covering this crucial period. These artists - for whom Robert Henri may provide an excellent case study - would forge both professional and personal relationships with their Parisian counterparts, and participate fully in the competition between differing visions of a rapidly changing world.