Etude du work design dans l'industrie 4.0 : une approche agentique de l'interaction des individus avec le contexte digital

par Léa Freour

Projet de thèse en Psychologie


Sous la direction de Adalgisa Battistelli et de Sabine Pohl.

Thèses en préparation à Bordeaux en cotutelle avec l'Université libre de Bruxelles , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie (laboratoire) depuis le 22-10-2018 .


  • Résumé

    Les technologies digitales (e.g., l'intelligence artificielle, la maintenance prédictive) ont amené la 4ème Révolution Industrielle. Dans les entreprises, cette révolution s'est manifestée sous le terme 'industrie 4.0'. Ces technologies digitales entraînent d'énormes modifications dans le milieu du travail et les organisations. Ces modifications peuvent être saisies par le concept de work design qui décrit la perception qu'a l'employé de ses caractéristiques de travail. L'objectif de ce travail est d'examiner comment les technologies digitales modifient la perception que les employés ont de leurs caractéristiques du travail. D'un point de vue théorique, notre travail vise à réviser le modèle de work design en intégrant les modifications induites par ces technologies ainsi que de proposer une nouvelle manière d'étudier les relations à l'intérieur du modèle. En appliquant le concept d'agentivité de la théorie de Bandura et le modèle de la proactivité, nous supposons que l'individu ne se contente pas de réagir à ces changements mais qu'il peut jouer un rôle actif pour les façonner. Nous cherchons également à comprendre les différents facteurs façonnant le work design dans ce contexte en nous intéressant aux comportements proactifs des employés, aux comportements habilitant du leader et la perception des effets de la technologie. Nous nous intéressons aussi à la manière dont la relation entre la technologie et l'individu se trouve modifiée dans ce nouveau contexte de travail.

  • Titre traduit

    A study of work design in industry 4.0: an agentic approach of individuals and the digital context interaction


  • Résumé

    Digital technologies (e.g., artificial intelligence, predictive maintenance) have raised the 4th Industrial Revolution. In companies, this revolution has been manifested through the term “industry 4.0”. These digital technologies bring tremendous modifications in the workplace and in organizations. These modifications can be captured by the concept of work design which describes the employees' perception of their work characteristics. This work aims at examining how digital technologies modify the employees' perceptions of their work characteristics. Theoretically, our work aims at revising the work design model by integrating the modifications induced by these technologies as well as proposing a new way to study the relationships within the model. By applying the concept of agency from Bandura's theory and the model of proactivity, we assume that the individual does not merely react to these changes but can play an active role in shaping them. We also seek to understand the different factors influencing employee work design in this context by investigating employee proactive behaviors, empowering behaviors of the leader and the perceived effects of technology. We are also interested in how the relationship between the technology and the individual is modified in this new work context.