Surveillance des glissements de terrains : vers de nouveaux outils

par Guilhem Scheiblin

Projet de thèse en Terre Solide

Sous la direction de Eric Larose, Laurent Baillet et de Denis Jongmans.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Terre, Univers, Environnement , en partenariat avec Institut des Sciences de la Terre (laboratoire) depuis le 23-10-2018 .


  • Résumé

    L'Institut des Sciences de la Terre (ISTerre, laboratoire Université de Grenoble-Alpes et CNRS), en partenariat avec la Société Géolithe (basée à Crolles), lance une Laboratoire commun dénommé « Laboratoire Innovation en Géophysique, Géomécanique, Géotechnique », dont le but est de développer des méthodologies innovantes pour la surveillance et l'alerte des risques naturels, notamment en montagne. L'objectif général est de mettre au point des prototypes de dispositif de surveillances, basé sur des observations physiques des propriété mécaniques du sol ou de la roche, et qui permettent la détection de signaux précurseurs à des déstabilisations catastrophiques et/ou à une alerte rapide pendant et après l'événement. Des études préalables ont montré : - que l'évolution de la rigidité du sol surveillée via le bruit de fond sismique peut permettre d'anticiper des ruptures (glissements de terrain, chute de bloc…) - que l'utilisation de tag RFID permet de suivre la déformation de surface en 2D ou 3D avec une densité de points de mesure inégalé à un cout très compétitif Dans le cadre de la thèse proposée, plusieurs objectifs seront poursuivis : - pour la mesure de déformation de surface via les tag RFID (fréquences radio Wifi), passage de la mesure 1D à 2D et 3D (utilisation de plusieurs antennes) ; - pour la mesure de déformation de surface via les tag RFID (fréquences radio Wifi), évaluation de l'effet du manteau neigeux sur la propagation du signal radio, et détermination d'une méthodologie pour s'affranchir des effets éventuels de la neige sur la mesure radio ; - comparaison des observations de déplacement RFID à d'autres mesures : extensomètre, photogrammétrie, théodolite… - déploiement sur le terrain des outils RFID et sismologie passive (bruit de fond) sans fil (liaison wifi) ; - intégration des paramètres d'évolution de rigidité en profondeur (bruit de fond sismique, avec inversion des ondes de surface), et des mesures de déformations de surface (RFID) dans un algorithme global opérationnel au niveau industriel. Plusieurs sites seront instrumentés et/ou suivis pendant la thèse : - un site dans la vallée de Valloire (73) - un site au col de Porte (38) - un site aux Diablerets (Suisse)

  • Titre traduit

    Landslide monitoring: emerging technologies


  • Résumé

    The Institute of Earth Sciences (ISTerre, laboratory University of Grenoble-Alpes and CNRS), in partnership with the Geolite Society (based in Crolles), launches a joint laboratory called 'Laboratory Innovation in Geophysics, Geomechanics, Geotechnics', including the aim is to develop innovative methodologies for monitoring and warning of natural hazards, especially in the mountains. The general objective is to develop prototypes of monitoring devices, based on physical observations of the mechanical properties of soil or rock, and which allow the detection of precursor signals to catastrophic destabilization and / or early warning. during and after the event. Previous studies have shown: - that the evolution of the rigidity of the monitored soil via the seismic background noise can make it possible to anticipate breaks (landslides, fall of block ...) - that the use of RFID tag can track surface deformation in 2D or 3D with unmatched measurement point density at a very competitive cost As part of the proposed thesis, several objectives will be pursued: - for the measurement of surface deformation via RFID tags (Wifi radio frequencies), from 1D to 2D and 3D measurement (use of several antennas); - for the measurement of surface deformation via RFID tags (WiFi radio frequencies), evaluation of the effect of the snowpack on the propagation of the radio signal, and determination of a methodology to overcome the possible effects of snow on the radio measurement; - Comparison of RFID displacement observations with other measurements: extensometer, photogrammetry, theodolite ... - deployment in the field of RFID tools and wireless passive seismology (wireless noise); - integration of depth rigidity evolution parameters (seismic background noise, with surface wave inversion), and surface deformation measurements (RFID) in a global operational algorithm at the industrial level. Several sites will be instrumented and / or followed during the thesis: - a site in the valley of Valloire (73) - a site at the Col de Porte (38) - a site in Les Diablerets (Switzerland)