Les imaginaires de l'Amérique latine dans la bande dessinée: les représentations des amérindiens (peuples et territoires)

par Flavio Paredes Cruz

Projet de thèse en ETUDES CULTURELLES spécialité Etudes culturelles

Sous la direction de Jean-Christophe Valtat.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec RIRRA 21 - Représenter / Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle (laboratoire) depuis le 12-11-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse pour le Doctorat en Études culturelles, à l'Université Paul Valéry – Montpellier 3, présente le sujet de recherche « Les imaginaires de l'Amérique latine dans la bande dessinée européenne: les représentations des amérindiens (peuples et territoires) ». Nous développons surtout une problématique centrée sur le questionnement : comment l'imaginaire des amérindiens dans la bande dessinée rend compte des rapports de pouvoir -sociaux et symboliques- entre cette région et l'Occident (en tant qu'entité discursive), à partir d'une perspective idéologique sur les identités des peuples autochtones et des territoires de l'Amérique latine, de différents contextes sociohistoriques, des expériences de contact culturel et de la pratique d'auteurs très divers ? Dans le cadre d'un Doctorat en Études culturelles, l'approche théorique, afin d'analyser les imaginaires liés aux amérindiens dans la BD comme un objet culturel, est scientifique et pluridisciplinaire. Comme une représentation du réel, la BD est une reconstitution signifiante, une interprétation, donc il faut analyser comment cette reconstruction formelle produit ses effets de sens. Ainsi, notre étude se situe dans un champ de recherche multiple qui comprend des perspectives de l'Anthropologie culturelle et de l'imagination, de la Sociologie de l'art et de la réception, de l'Histoire culturelle et connectée, des Études postcoloniales , de la Sémiologie, de la critique littéraire et de son application sur la bande dessinée. Le sujet, le cadre interprétatif et la problématisation possible grâce au croisement de lectures nous permettent de proposer et de développer certaines lignes pour le travail de recherche : - Dérouler une analyse formelle du corpus des bandes dessinées, dont la détermination sera aussi objet de la recherche. Une telle étude tiendra compte des contextes de production et de réception des œuvres culturelles, de la variété de genres et de styles, ainsi que l'analyse des mécanismes rhétoriques et des stratégies de signification employées par les auteurs (comme reflet de leurs dispositions et leurs désirs). - Traiter les représentations des identités des amérindiens, ou d'une plus vague « indianité » au travers de la bande dessinée européenne. En conséquence, il faudra réfléchir aux processus de construction d'un imaginaire, aux différentes ères culturelles, à la classification des peuples amérindiens au cours de l'histoire d'Occident, de l'Abya Yala et de l'Amérique latine, aux géographies imaginaires montrées dans la BD et sur un effacement systématique de la spécificité des sociétés amérindiennes. - Etudier la dimension idéologique dans la représentation des contacts et des différences culturelles dans une sorte de géopolitique des peuples. À ce propos, nous pourrons analyser les rapports entre barbarie et civilisation, voire entre sauvage et colonisateur, qui construisent la trame de certains récits graphiques. De même, ce point motive des réflexions sur l'exotisme, sur le regard ethnographique, sur l'assignation identitaire et sur les stéréotypes. - Examiner l'influence dans la BD, des idées héritées des voyageurs et des explorateurs (militaires et scientifiques, artistes et touristes) sur l'Amérique latine, lesquelles sont devenues sources d'inspiration et de documentation, afin de perpétuer une invention constante de cette aire culturelle. Ce point ouvrira une réflexion sur la valeur des imaginaires tels que « le Nouveau monde », « l'Eldorado », « Le grand serpent », dans les présupposés sur les peuples amérindiens, présupposés qui agissent dans la construction de sens. - Exposer comment les imaginaires des peuples amérindiens dans la BD mobilisent aussi une circulation de savoirs lointains et permettent la monstration d'un choc ou d'un dialogue épistémologique entre des façons différentes de comprendre le monde, entre la raison et le mythe, entre la science et d'autres formes de la pensée. - Donner à voir les représentations des amérindiens dans les bandes dessinées des auteurs de l'Amérique latine, au travers desquelles nous trouvons une sorte de renversement, une réaction postcoloniale qui convoque des processus de resignification et de revendication. Cela nous permettra d'aborder la possibilité d'un nouvel imaginaire, crée à partir d'une autre perception de la réalité afin de produire d'autres effets de sens.

  • Titre traduit

    The Imaginaries of Latin America in the Comics: Representations of Amerindians (Peoples and Territories)


  • Résumé

    This project for a thesis in Cultural Studies, at the Paul Valéry University - Montpellier 3, presents the research topic “Imaginaries of Latin America in the comics: the representations of Amerindians (peoples and territories)”. We develop above all a problematic centered on the question: how the imaginaries of the Amerindians in the comic books refer some relations of power - social and symbolic - between this region and the “Occident” (as a discursive entity), from an ideological perspective on the identities of indigenous peoples and territories in Latin America, from different socio-historical contexts, from experiences of cultural contact and from the practice of very different authors? As part of a PhD in Cultural Studies, the theoretical approach, in order to analyze the imaginaries related to the Native Americans in the BD, as a cultural object, is scientific and multidisciplinary. Like a representation of the real, the comic book is a signifying reconstitution, an interpretation, so it is necessary to analyze how this formal reconstruction produces its effects of meaning. Thus, our study is situated in a field of multiple research that includes perspectives of Cultural Anthropology and Anthropology of Imagination, Sociology of Art and of Reception, Cultural and Connected History, Postcolonial Studies, Semiotics, Literature studies and its application on comics. The subject, the interpretative framework and the questioning of the subject, thanks to the crossing of readings, allow us to propose and to develop some lines for the research: - Conduct a formal analysis of the corpus of comics, the determination of which will also be a subject of the research. Such a study will consider the contexts of production and reception of these cultural works, the variety of genres and styles, as well as the analysis of the rhetorical mechanisms and strategies of meaning employed by the authors (as a reflection of their dispositions and desires). - To treat the representations of the Amerindians identities, or of a vaguer "indianity" through the European comic strip. Consequently, it will be necessary to think about the processes of construction of an imaginary, the different cultural eras, the classification of the Amerindian peoples/nations during the history of West, Abya Yala and Latin America, the imaginary geographies shown in the comics and a systematic erasure of the specificity of Amerindian societies. - Study the ideological dimension in the representation of cultural contacts and differences in a kind of geopolitics of peoples. In this connection, we will be able to analyze the relation between barbarism and civilization, and even between the savage and the colonizer, a relation that builds the plot of some graphic stories. This point motivates reflections on exoticism, on the ethnographic view, on the assignment of identities and on stereotypes. - Observe the influence in the comics of ideas inherited from travelers and explorers (military and scientific, artists and tourists), which have become sources of inspiration and documentation, in order to perpetuate a constant invention of Latin American, as a cultural area. This point will open considerations on the value of imaginaries such as "the New World", "Eldorado", "The great snake", on the presuppositions on the Amerindian peoples, which act in the construction of meaning. - To expose how the imagination of Amerindian peoples in comics also mobilize a circulation of distant knowledge and allow the demonstration of a epistemological shock or dialogue between different ways of understanding the world, between reason and myth, between the science and other forms of thought. - To expose the representations of the Amerindians in the comics created by Latin-American authors, through which we find a kind of reversal point of view, a postcolonial reaction which considers processes of resignification and claim. This will allow us to approach the possibility of a new imaginary, created from another perception of reality to produce other effects of meaning.