La maison en Gaule méditerranéenne (Xe – IIe siècle avant notre-ère). Une approche ethnoarchéologique : habitat, vie quotidienne et organisation sociale

par Mélanie Marcel

Projet de thèse en ARCHÉOLOGIE spécialité Préhistoire, Protohistoire Paléoenvironnement Méditerranée-Afrique

Sous la direction de Éric Gailledrat et de Claire - Cécile Mitatre.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec ASM - Archéologie des sociétés méditerranéennes (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    De l'âge du Bronze au second âge du Fer (du Xe au IIe siècle av. n. è.) en Gaule méditerranéenne, l'habitat connaît des évolutions notables, tant en ce qui concerne les techniques de construction que les modes d'occupation de l'espace, faisant que la « maison » protohistorique constitue en soi un objet d'étude privilégié. Si l'habitat est fondamentalement appréhendé par l'archéologie au travers des seuls vestiges matériels, les nombreux travaux anthropologiques portant sur l'habitat « vécu » sont en revanche susceptibles d'enrichir cette démarche. Avec comme postulat celui d'une maison qui est en elle-même un « fait social », les modifications morphologiques ou structurelles de l'espace domestique au cours de la période considérée (ou à l'inverse la permanence de tel ou tel trait) sont inévitablement le reflet, direct ou indirect, des changements plus globaux qui affectent les sociétés protohistoriques. Cette recherche ethno-archéologique s'ancre pleinement dans des projets portés par le laboratoire Archéologie des Sociétés Méditerranéennes. Elle permettra de valoriser ce patrimoine en proposant la restitution de certaines habitations. Par ailleurs, elle s'inscrit également dans une réflexion plus large sur l'habitat en méditerranée.

  • Titre traduit

    Housing in Mediterranean Gaul (10th and 2nd century BC). Ethno-archeological approach: housing, daily life and social organization


  • Résumé

    From the Bronze Age to the Iron Age (10th to 2nd century BC) in Mediterranean Gaul, housing knows significant changes, as much in terms of building techniques as the occupation of space, making the Iron Age 'house' in itself a privileged object of study. If housing is fundamentally apprehended by archeology through material remains only, the many anthropological studies on the 'lived' housing are likely to enrich this approach. With the postulate that a house is a 'social fact', morphological or structural changes in the domestic space during the period under consideration (or on the contrary the permanence of such and such characteristic) inevitably reflect, directly or indirectly, the more global changes that affect protohistoric societies. This ethno-archeological research corresponds to projects of the Archeology Laboratory of Mediterranean Societies. It will allow the promotion of this heritage by proposing a reproduction of some houses. In addition, it is also part of a more extensive reflection on the housing in the Mediterranean.