Monitoring des Zoonoses : Surveillance longitudinale de l'exposition humaine au risque zoonotique en milieu rural et urbain

par Abdou malik Da Silva

Projet de thèse en Médecine, santé publique, environnement et société

Sous la direction de Laurence Millon et de Jenny Knapp.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Chrono-Environnement (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    La surveillance des zoonoses en milieu rural apparaît comme une question sociétale majeure concernant la santé humaine et animale. Ce sujet s'inscrit en France dans un contexte de déprise agricole et économique du milieu rural, l'augmentation des inégalités d'accès aux services publics entre zones rurales et urbaines et de besoin d'information d'une population exposée à de multiples agents infectieux d'origine animale. Toxocara spp., est un parasite cosmopolite, agent de la toxocarose, une maladie souvent bénigne mais qui peut provoquer des formes graves dans les populations à risque (immunodéprimés, enfants et personnes âgées). Echinococcus multilocularis un parasite endémique de l'est de la France, responsable de l'échinococcose alvéolaire, une maladie grave d'occurrence rare, mais en émergence. Le cycle de ces deux parasites implique comme hôtes définitifs des carnivores sauvages et domestiques, qui disséminent les formes infectantes du parasite (œufs) via leurs fèces. Les objectifs du projet MoniZoo sont d'étudier les variations dans l'espace et dans le temps de la contamination environnementale, ainsi que le rôle des carnivores sauvages et domestiques dans la dissémination et la transmission de ces zoonoses en zone rurale et périurbaine, grâce à un protocole d'étude basé sur la collecte de fèces de carnivores sauvages et domestiques. La contamination environnementale sera étudiée dans quatre communes en zone rurale et périurbaine, situées dans la zone d'endémie de l'échinococcose alvéolaire (Franche‐Comté et Lorraine) dans le cadre d'un suivi longitudinal (tous les 2 mois pendant 2 ans). Le travail du doctorant comprendra la participation aux collectes des fèces, le diagnostic moléculaire des parasites, le développement de techniques de génotypage (identification et suivi individuel des carnivores), et le développement des techniques de métagénomique pour l'analyse de leurs régimes alimentaires. Des réunions publiques seront organisées pour informer et restituer les résultats, diffuser les messages de prévention, et proposer des protocoles de contrôle.

  • Titre traduit

    Monitoring of Zoonoses: Longitudinal monitoring of the human exposure to zoonotic risk in rural and urban areas


  • Résumé

    Surveillance of zoonoses in rural area appears as a major question and social matter in humans and animals health. This subject appears in France in a context of agricultural and economical decline in rural area, increasing inequalities in access to public services between rural and urban areas and the need for health education towards exposed populations to several infectious agents, with animal origin. Toxocara spp., is a cosmopolitan parasite, the infectious agent of toxocariasis, with rare occurrence in humans but a potentially severe disease in at risk populations (immune‐dispersed patients, children, elderly). Echinococcus multilocularis, is an endemic parasite in the Eastern part of France, and the infectious agent of alveolar echinococcosis, and considered as an emerging pathogen. Life cycles of these two parasites involve wild and domestic carnivores as definitive hosts, responsible for the dispersion of the infectious stage of the parasites (eggs) by feces scattered. The aim of the MoniZoo project is to study variations of the environmental contamination in a spatio‐temporel context, and to study the role of domestic and wild carnivores in zoonosis transmission in rural area and urban fringes, thanks to a standardized protocol, based on fecal sampling. The environmental contamination will be studied in four towns in rural area and urban fringes, in endemic regions for alveolar echinococcosis (Franche‐Comté and Lorraine), in a longitudinal follow‐up (every 2 months during 2 years). The work tasks of the PhD student will be the involvement in fecal sampling, the parasite molecular diagnostic, development of genotyping technique for an individual identification and follow‐up of carnivores and development of metagenomic technique to study carnivore diet. Information towards interested public will be organized in order to expose the main results of the study and provide a prevention message with establishment of control program.