Comment la composition du conseil d'administration des ETI familiales peut-elle influencer la formulation stratégique et la planification de la succession?

par Soumaya El Hayek (Sfeir)

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Bérangère Deschamps.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) depuis le 22-10-2018 .


  • Résumé

    1- Comment la diversité dans les ETI familiales influence-t-elle le rôle du conseil? Les différents directeurs sont censés exercer différemment leurs rôles de contrôle et de conseil pour que le degré de différenciation des conseils affecte finalement la gouvernance des entreprises. Nous ferons référence à la théorie de Charreaux relative à la complémentarité des deux approches du conseil: approche disciplinaire et approche cognitive. Wirtz (2006) a confirmé que le conseil est un lieu où les connaissances et l'expérience sont partagées afin de créer des opportunités stratégiques et de les exploiter. Nous utiliserons la théorie de la dépendance aux ressources qui considère les administrateurs comme des fournisseurs de ressources particulières aux entreprises, comme leur expérience personnelle et leur jugement, leurs connexions externes et leur accès à l'information (Pfeffer et Salanick, 1978). 2- Comment la diversité dans les ETI familiales affecte-t-elle la formulation stratégique? Nous avons déjà insisté sur les rôles joués par le conseil d'administration. Par ailleurs, il convient de rappeler que l'impact des administrateurs sur la formulation stratégique, sur le processus de prise de décision et sur son contrôle appartient aux rôles dévolus au conseil d'administration. La Théorie des échelons supérieurs de Hambrick et Mason (Hambrick DC et Mason PA (1984), «Echelons supérieurs: l'organisation comme reflet de leurs meilleurs dirigeants», Academy of Management Review, vol. 9, n ° 2, p. 193-206 Hambrick DC (2007), «La théorie des échelons supérieurs: une mise à jour», Academy of Management Review, vol. 32, n ° 2, p. 334-343) considère que les principaux dirigeants de l'entreprise ont une influence déterminante sur ses performances. Cette discrétion managériale a potentiellement une influence positive sur la performance en permettant aux capacités cognitives des managers de l'affecter. L'objectif est de prouver l'influence de la diversité du conseil sur les aspects économiques et non économiques, d'une part, et d'autre part, de proposer, à la lumière de la diversité cognitive et démographique, l'influence de toutes ces composantes sur le formulation stratégique. 3- Comment la diversité dans les ETI familiales affecte-t-elle la planification de la succession? La planification de la succession est l'une des principales préoccupations des propriétaires familiaux de FF. En fait, la «dotation affective», comme l'attachement émotionnel des membres de la famille, l'identité avec l'entreprise et d'autres aspects non économiques, peut expliquer le comportement des FF dans la planification de la succession. Les propriétaires familiaux visent à maintenir le contrôle familial de l'entreprise sur plusieurs générations (Allen & Langowitz, 2003), (Debicki 2016). Conformément à leur désir de voir leur entreprise survivre et prospérer à long terme, la plupart des propriétaires d'entreprises familiales conçoivent une stratégie de sortie pour eux-mêmes qui finira par transférer la propriété et le contrôle de l'entreprise à leurs enfants. Nous nous appuierons sur le rôle de conseil du conseil d'administration pour préparer et organiser la succession transgénérationnelle. Selon la théorie de la décision comportementale de Cyert et March (1963) et celle de Kahnemann (1991), nous mettrons l'accent sur le comportement de choix individuel ainsi que sur les facteurs sociaux et émotionnels qui guideront la prise de décision. Nous nous référerons au modèle d'Etzioni (1987). Il décrit un modèle de prise de décision radicalement différent de celui largement utilisé en économie et en psychologie. En conséquence, la plupart des choix sont faits sur la base d'implications émotionnelles et d'engagements de valeur (facteurs normatifs et affectifs: vers un nouveau modèle de prise de décisions en 1987). Il veut suivre ceux qui sortent du cadre rationaliste, en posant une vision différente de la nature humaine, un concept d'individus gouvernés par des engagements normatifs et des implications affectives. Les facteurs normatifs / affectifs (N / A) légitiment et motivent le processus de prise de décision.

  • Titre traduit

    How does Board composition in medium sized Family Firms influence strategic formulation and succession planning?


  • Résumé

    1- How does diversity in medium sized Family Firms influence the role of the Board? Different directors are expected to differently exert their mentoring and Counseling role so that the degree of differentiation of boards finally affects the Governance of firms. We will refer on Charreaux's theory related to the complementarity of both approaches of the board: disciplinary approach and cognitive approach. Wirtz (2006) has confirmed that the Board is place where knowledge and experience are shared in order to create strategic opportunities and to exploit them. We will use the resource dependence theory which considers directors as providers of peculiar resources to the firms, such as their personal experience and judgment, external connections and access to information (Pfeffer and Salanick, 1978). 2- How does diversity in medium sized Family Firms affect strategic formulation? We have previously insisted on the roles played by the Board of Directors. Moreover, it is relevant to recall that the impact of the directors on the strategic formulation, on the decision making process and its control belongs to the roles devoted to the Board of Directors. Upper Echelons Theory of Hambrick and Mason (Hambrick D.C. et Mason P.A. (1984), « Upper Echelons: The Organization as a Reflection of its Top Managers », Academy of Management Review, vol. 9, n° 2, p. 193-206; Hambrick D.C. (2007), « Upper Echelons Theory : An Update », Academy of Management Review, vol. 32, n° 2, p. 334-343) considers that the firm's top executives have a determining influence on its performance, highlighting that managerial discretion has a potentially positive influence on performance by enabling the managers' cognitive capacities to affect it. The objective is, to prove the influence of diversity of the board on economic and non-economic aspects on the one hand, on the other hand, to propose, in the light of the cognitive and demographic diversity the influence of all these components on the strategic formulation. 3- How does diversity in medium sized Family Firms affect succession planning? Succession planning is one of the major worries of the family owners in FF. As a matter of fact,“Affective endowment” such as the emotional attachment of the family members, the identity with the firm and other non-economic aspects, may explain the behaviour of FFs in succession planning. Family owners aim to maintain family control of the firm across multiple generations (Allen & Langowitz, 2003), (Debicki 2016).In keeping with their desire to see their business survive and prosper over the long-term, most Family Firms owners design an exit strategy for themselves that will eventually transfer ownership and control of the firm to their offspring. We will rely on the counselling role of the Board to prepare and organize transgenerational succession. According to the behavioral decision theory of Cyert and March (1963) and the one of Kahnemann (1991), we will emphasize on the individual choice behavior as well as the social and emotional factors that will be leading decision making. We will refer on Etzioni's model (1987). He outlines a radically different decision-making model form the one widely used in Economics and in Psychology. Accordingly, most choices are made on the basis of emotional involvements and value commitments (Normative-Affective Factors: Toward a New Decision-Making Model 1987). He wants to follow those who break out of the rationalist framework, by positing a different view of human nature, a concept of individuals governed by normative commitments and affective involvements. The normative/affective (N/A) factors legitimate and motivate decision-making process.