Usages du numérique et communautés en ligne dans la production et l'échange de savoirs sur les pratiques agro-écologiques.

par Louis Renier

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Frédéric Goulet.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec INNOVATION - Innovation et développement dans l'agriculture et l'agro-alimentaire (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    L'agroforesterie repose sur des systèmes agro-écologiques diversifiés et complexes. Ceux-ci intègrent différentes échelles et une multitude de compartiments, doivent être adaptés aux situations locales, et impliquent une transformation des connaissances à mobiliser. Ils requièrent l'articulation entre des connaissances génériques et d'autres plus localisées, et par conséquent des apprentissages collaboratifs entre des acteurs variés. La révolution numérique agricole via l'usage croissant d'outils tels que les forums, des vidéos ou médias sociaux en ligne constitue aujourd'hui une scène essentielle pour partager les expérimentations techniques ou les trajectoires personnelles autour d'innovations en tout genre. Dans le domaine de l'agro-écologie, la multiplication des chaînes Youtube, des formations digitales, ou des pages dédiées au sein de médias sociaux, attestent de ce déplacement des lieux et des formats de partage des connaissances. Cette thèse se donne pour objectif de comprendre comment des agriculteurs, des conseillers, formateurs etc. s'emparent de ces outils pour transformer leurs pratiques. Elle vise à analyser comment ces outils peuvent contribuer à la création de nouvelles formes de socialisation professionnelle et constituer un espace pour la production et l'échange de connaissances autour des pratiques propres aux systèmes agro-écologiques complexes et diversifiés, en particulier l'agroforesterie.

  • Titre traduit

    Online communities and digital technologies to produce and exchange knowledge for agroecology.


  • Résumé

    Agroforestry deals with agroecological systems that are diversified and complex. Such systems include different scales and a variety of compartments. They need to be adapted to local situations, and entail a transformation of knowledge. They require the articulation of generic and localised knowledge, and thus, collaborative learning between various actors. With the digital revolution in agriculture, the increasing use of tools such as forums, videos, and online social media, lead to the constitution of essential spaces in order to share technical experimentations and personal trajectories about innovations. In the agroecological domain, the multiplication of Youtube channels, digital trainings, and dedicated web pages reveals a change into the way knowledge can be shared. This thesis aims to understand how farmers, advisers, trainers etc. appropriate these tools in order to transform their practices. It will especially analyse how these tools can contribute to the emergence of new forms of professional socialisation, and constitute a place where knowledge related to complex and diversified agroecological systems – and especially to agroforestry – can be shared and produced.