Validation des modèles de rétention de la pollution particulaire dans les équipements de réseau de ventilation

par Delphine Costa

Projet de thèse en Sciences de l'ingénieur

Sous la direction de Evelyne Gehin.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Sciences, Ingénierie et Environnement (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec CERTES - Centre d'Etude et de Recherche en Thermique, Environnement et Systèmes (laboratoire) depuis le 05-11-2018 .


  • Résumé

    Le sujet de la thèse est la validation des modèles de rétention de la pollution particulaire dans les équipements de réseau de ventilation. Son objectif est de caractériser les transferts de contamination dans une installation. Pour cela, il est nécessaire d'identifier les zones de dépôts, celles-ci résultant d'une accumulation de particules radioactives dont la concentration peut présenter un risque. De plus, la quantification des rejets dans l'environnement est importante puisqu'en cas d'incendie, la forte génération de particules peut endommager le filtre de protection. Des travaux ont déjà été menés sur des tubes de petits diamètres, majoritairement circulaires. Pour poursuivre cette démarche, l'IRSN a décidé de travailler en taille réelle sur des gaines rectangulaires présentant différentes singularités (banc d'essai DIESE). L'objectif est donc de caractériser les dépôts dans les singularités à fort enjeu pour adapter les modèles numériques en conséquence dans un souci de réalisme (in fine gagner en temps et en connaissances sur les dépôts).

  • Titre traduit

    Validation of particulate pollution retention models in ventilation network equipment


  • Résumé

    This PhD is based on the validation of particulate pollution retention models in ventilation network equipment. The objective is to bring information about the particulate pollution transfers in facilities. Then it is necessary to determine deposition areas, as they come from many deposition layers of radioactive particles with a possibly risky concentration. Furthermore knowing the emission is essential as in case of a fire, particle emission can lead to damage the filter protecting the environment. Studies were already been led and for the most part on circular ducts with small diameters. This is why the IRSN decided to work on rectangular life-size ducts with many singularities (DIESE test bench). Consequently to adapt pollution retention models and make them more realistic, characteristics of the deposition in risky singularities need to be found, therefore models will be able to save time and give access to more information.