Etude de l'immunogénicité d'un inhibiteur de kinases dans une stratégie d'immunothérapie anti-tumorale ciblant le cancer du côlon

par Silvia Ghione

Projet de thèse en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Ali Bettaieb et de Stéphanie Plenchette-Colas.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Immunologie et d'immunothérapie des cancers (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    La composante immunitaire du microenvironnement tumoral est un élément déterminant dans la réponse thérapeutique aux traitements anticancéreux. La levée des « verrous immunologiques » ou points de contrôles immunitaires mis en place par certaines cellules tumorales vis-à-vis de cellules immunitaires représente un véritable enjeu pour un succès thérapeutique. Si l'immunothérapie a permis des avancées majeures dans le domaine de la cancérologie ces dernières années, notamment avec le développement des inhibiteurs de points de contrôles immunitaires, les bénéfices cliniques demeurent néanmoins limités. Notre démarche scientifique dans ce présent projet s'inscrit dans la recherche d'une immunothérapie innovante avec comme objectif de restaurer une réponse immunitaire antitumorale efficace. Nous nous intéressons à un inhibiteur de kinase, le H89, dont nous avons démontré l'effet inhibiteur sur la prise tumorale ainsi que la croissance de la tumeur grâce à des expériences menées dans un modèle murin de cancer du côlon. Ces résultats suggérant la mise en place d'une réponse immunitaire antitumorale nécessite d'être complétés pour clairement déterminer si le H89 pourrait constituer un nouveau type d'immunothérapie. Notre projet de recherche propose ainsi d'étudier l'immunogénicité du H89 dans un modèle d'étude in vivo du cancer du côlon en étudiant 1) l'impact du H89 sur l'infiltration des cellules immunitaires au sein des tumeurs, 2) l'impact du H89 sur l'activité des cellules immunitaires identifiées infiltrant les tumeurs, 3) les mécanismes moléculaires associés à l'effet antitumoral du H89 et 4) la combinaison du H89 avec des traitements conventionnels ou de nouvelles thérapies.

  • Titre traduit

    Study of the immunogenic effect of a protein kinase inhibitor in colon cancer immunotherapy


  • Résumé

    The immune component of the tumor microenvironment is a key determinant for therapeutic response to anticancer treatments. The lifting of the “immune restrictions” or immune checkpoints provided by tumor cells represent a real challenge to achieve therapeutic success. Although immunotherapy has allowed major advances in oncology in the past years, in particular with the development of the immune checkpoint inhibitors, the clinical benefits are still limited. Our scientific approach is based on the search for an innovative immunotherapy with a final goal that aims at inducing an effective immune response. We are interested in the properties of a kinase inhibitor, H89. We carried out in vivo experiments based on a mouse model of colon cancer and we demonstrated following H89 treatment an inhibitory effect on tumor development and growth over time. These Page 6 | 12 results suggest the establishment of an antitumoral immune response which needs to be further studied to clearly ascertain whether H89 could be a new type of immunotherapy. In the current project we will study the immunogenicity of H89 using an in vivo mouse model of colon cancer. We will focus on 1) the impact of H89 in infiltrating immune cells in tumors, 2) the impact of H89 in infiltrating immune cells activities, 3) the molecular mechanisms involved in the antitumoral effect of H89, 4) the combination of H89 with standard treatments or new anticancer therapies.