Causalité, (dis)continuité et actualité : l'expérience du temps dans la mémoire autobiographique

par Nathalia Ferreira De ÁVila Carvalho

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Denis Perrin.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Universität zu Köln , dans le cadre de Philosophie : Histoire, Créations, Représentations , en partenariat avec Institut de Philosophie de Grenoble (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse, intitulée « Causalité, (dis)continuité et actualité : l'expérience du temps dans la mémoire autobiographique » a pour but d'étudier le lien entre la mémoire autobiographique et la structure temporelle qu'elle présuppose et utilise. Le temps en tant que condition de possibilité de la mémoire est un postulat que l'on rencontre au début du traité aristotélicien Sur la mémoire et la réminiscence (449b4 25). Cette étroite dépendance est encore présupposée dans les considérations théoriques contemporaines à propos de ce thème. Je vais traiter à la fois (1) des représentations du temps (c'est-à-dire des cadres ou structures de référence temporelle) utilisées par le système cognitif pour organiser la mémoire autobiographique, afin de répondre à la question de savoir comment elles sont structurées et quelles elles sont; et (2) des moyens utilisés par le système cognitif pour se repérer à l'intérieur de ces cadres et localiser correctement les différents souvenirs : par exemple, s'appuie-t-on sur le sentiment de récence, sur des indices contenus dans le souvenir, sur la force relative de la trace? En résumé, la thèse portera à la fois sur les cadres/structures au sein desquels s'effectue la navigation temporelle de la mémoire autobiographique et sur les actes qui opèrent cette navigation.

  • Titre traduit

    Causality, (dis)continuity and actuality: the experience of time in autobiographical memory


  • Résumé

    This thesis, named « Causalité, (dis)continuité et actualité : l'expérience du temps dans la mémoire autobiographique » studies the connection between autobiographical memory and the temporal structure it presupposes and uses. I will discuss (1) the temporal representations used by the cognitive system to organise memory in order to answering the question of how they are structured and which are their specificities and (2) the means used by the cognitive system to correctly place different mnemonic contents.