Three experiences of time in fear disorders: affectivity, embodiment, unforgetfulness

par Nathalia Ferreira de ávila carvalho

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Denis Perrin.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Universität zu Köln , dans le cadre de École doctorale de philosophie (Lyon/Grenoble) , en partenariat avec Institut de Philosophie de Grenoble (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Mon projet de doctorat à Grenoble et à Cologne examine trois expériences différentes du temps dans les souvenirs émotionnellement chargés. Le premier chapitre crée un nouveau concept de mémoire affective dans un cadre enactiviste afin d'expliquer comment les psychopathologies liées à la peur (PTSD, trouble d'anxiété généralisée et panique) peuvent être une forme de voyage mental dans le temps. Le deuxième chapitre donne un contre-exemple de la façon dont la diachronie temporelle n'est parfois pas une condition préalable ni au pardon ni à l'oubli en considérant des cas d'étude de traumatismes collectifs. Le troisième chapitre explore la possibilité que le trouble panique puisse être un type de déjà-vu.

  • Titre traduit

    Trois expériences du temps dans les troubles de la peur: affectivité, incarnation et l'impossibilité de l'oubli


  • Résumé

    My PhD project in Grenoble and Cologne examines three different experiences of time in malvalued affective memories. The first chapter creates a new genus concept of affective memory genre through an enactivist framework. The aim is to explain how fear-related psychopathologies (PTSD, generalized anxiety disorder and panic disorder) can be a form of mental time travel. The second chapter provides a counterexample of how temporal diachrony is sometimes not a prerequisite neither for forgiveness nor for forgetting by considering cases of collective trauma. The third chapter explores the possibility that panic disorder may be a type of déjà vu.