Agroforesterie et projet de paysage : La transition territoriale par le paysage productif

par Simon Lacourt

Projet de thèse en Sciences du paysage

Sous la direction de Yves Petit-berghem.

Thèses en préparation à Paris, Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France , dans le cadre de École doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (Paris ; 2015-....) , en partenariat avec LAREP - Laboratoire de recherche en projet de paysage - ENSP (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    L'agroforesterie en France et dans de nombreux pays développés est peu répandue et ne représente qu'une faible proportion des pratiques culturales. S'inscrivant dans un moment d'innovation et de basculement des pratiques agricoles, la France s'est engagée en 2015 dans un projet agro-écologique, dont un des leviers est un plan de développement de l'agroforesterie. Les recherches engagées concernent presque exclusivement les sciences agronomiques et environnementales, et très peu les sciences du paysage, de la géographie ou de la sociologie, qui ont pour spécificité de convoquer des démarches hybrides, souvent transdisciplinaires, mêlant théorie et pratique. S'il est convenu que l'agriculteur est par essence créateur de paysage, son action dans le territoire n'est pas considérée comme composante de l'aménagement à part entière, et la parcelle agricole souvent considérée comme « réserve foncière ». L'agriculteur se considèrera plutôt comme un producteur de ressources et non de paysage. Dans un contexte où cette production connait une crise importante, la mutation des pratiques qui s'engage et les enjeux qu'elle questionne tant en termes de société, d'économie ou de production paysagère, doivent être anticipés et étudiés. En ce sens, l'objectif de la thèse est d'alimenter la réflexion sur l'agroforesterie à la fois comme outil de production, mais aussi comme mode de création de paysages et de nouveaux enjeux sociétaux par des projets concertés. La recherche autour des paysages agroforestiers permettrait d'apporter une connaissance partagée et un outil crédible à l'usage des acteurs du territoire, confrontés à des logiques d'économie territoriale et de lien social. Cette recherche sera confrontée à l'expertise du terrain et des acteurs du territoire pour aboutir à un résultat objectif.

  • Titre traduit

    Agroforestry and landscape projects : Territorial transition through productive landscape


  • Résumé

    Agroforestry in France and in many developed countries represents only a small proportion of cultural practices. As part of a time of innovation and change in farming practices, France pledges on an agroecological project in 2015, which one of the levers is an agroforestry development plan. Most of the works that have been initiated on the subject concerns almost exclusively agricultural and environmental sciences, and very rarely landscape, geography or sociology, which have the distinctive features of convening hybrid approaches, frequently transdisciplinary, mixing theory and practice. If it's agreed that the farmer is intrinsically a landscape creator, his action in ‘making the territory is not considered as a constitutive part of the development. Agricultural parcel is usually viewed as a "land reserve", The farmer will rather consider himself as a resources producer and not a landscape producer. In a context in which this production is experiencing a major crisis, the change of certain practices processing and the issues it questions in terms of society, economy or landscape production must be anticipated and studied. In that way, the aim of this thesis is to fuel the research on agroforestry both as a production tool, but also as a way of creating landscapes and new societal issues through shared projects. The contribution of a research on agroforestry landscapes could provide a shared knowledge and a credible tool for territorial actors, facing territorial economy and social link issues. This research will be confronted with true field and territory actors expertise, to reach the most objective results, and develop effective tool with the aim of developments of agroforestry projects.