LE TOURISME DANS LES GRANDS SITES GLACIAIRES ALPINS : PERCEPTION ET ADAPTATION A L'ÉVOLUTION DES PAYSAGES

par Emmanuel Salim

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Christophe Gauchon, Ludovic Ravanel et de Philip Deline.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de SISEO - Sciences et Ingénierie des Systèmes de l'Environnement et des Organisations , en partenariat avec Environnements, Dynamiques et Territoires de la Montagne (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Depuis la mise en tourisme des « glacières » de Chamonix en 1741, les paysages glaciaires contribuent fortement à l'attractivité des territoires alpins, et donc à leur économie. Le recul généralisé des glaciers lié au changement climatique en cours engendre de profonds changements paysagers qui impactent de nombreux sites touristiques de l'arc alpin. Le travail doctoral proposé sur l'avenir des activités touristiques liées aux paysages englacés, novateur et pluridisciplinaire, s'empare d'une question sensible pour les acteurs du tourisme et de l'aménagement en montagne. Il se propose d'y répondre : 1. en établissant une typologie des sites touristiques en contexte glaciaire, qui intègre sur la longue durée leur développement et la dynamique des glaciers correspondants, 2. en étudiant l'évolution interannuelle de leur fréquentation depuis les années 1980, caractérisées par la dernière avancée glaciaire alpine, 3. en explicitant les représentations et attentes du public au moyen d'enquêtes accompagnées d'une approche photographique, 4. en proposant une approche méthodologique applicable à plusieurs échéances à partir d'une analyse critique des aménagements passés et actuels. L'étude sera prioritairement conduite à l'échelle des Alpes occidentales, éventuellement étendue aux Alpes centrales et orientales, afin de permettre une dimension comparative. Les résultats enrichiront les connaissances actuelles sur les conséquences économiques du changement climatique en montagne. Ils contribueront à fonder les prises de décisions des gestionnaires d'infrastructures (refuges, téléphériques, buvettes) et des décideurs locaux (communes, communautés de communes, syndicats) et régionaux quant à l'évolution des produits touristiques proposés en contexte glaciaire.

  • Titre traduit

    TOURISM IN THE GREAT GLACIARY ALPINE SITES : PERCEPTION AND ADAPTATION TO THE EVOLUTION OF LANDSCAPES


  • Résumé

    Since the Chamonix glaciers were put into tourism in 1741, the glacial landscapes have made a strong contribution to the attractiveness of the Alpine territories, and therefore to their economy. The widespread glacier retreat associated with ongoing climate change is causing profound landscape changes that are impacting many of the alpine tourist sites. The proposed doctoral work on the future of tourism activities related to ice landscapes, innovative and multidisciplinary, takes a sensitive issue for actors of tourism and mountain planning. He proposes to answer them: 1. by establishing a typology of tourist sites in glacial context, which integrates over the long term their development and the dynamics of the corresponding glaciers, 2. by studying the interannual evolution of their attendance since the 1980s, characterized by the last Alpine glacier advance, 3. by explaining the representations and expectations of the public through surveys accompanied by a photographic approach, 4. proposing a methodological approach applicable to several deadlines based on a critical analysis of past and current developments. The study will be conducted primarily at the scale of the Western Alps, possibly extended to the Central and Eastern Alps, to allow a comparative dimension. The results will enrich current knowledge on the economic consequences of mountain climate change. They will help to base the decision-making of infrastructure managers (shelters, cable cars, refreshment bars) and local decision-makers (municipalities, communities of municipalities, trade unions) and regional decision-makers on the evolution of tourism products proposed in an ice context.