Modélisation de l'impact d'une exposition médicamenteuse dans le temps : estimation de la fonction de risque et de la fraction de risque attribuable

par Liliane Manitchoko

Projet de thèse en Santé publique - biostatistiques

Sous la direction de Anne Thiebaut et de Jacques Bénichou.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Santé Publique (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2015-...) , en partenariat avec B2PHI - Biostatistique, Biomathématique, Pharmacoépidémiologie et Maladies Infectieuses (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    La pharmaco-épidémiologie vise à évaluer l'usage des produits de santé après leur mise sur le marché et l'impact de cette utilisation sur l'état de santé des populations. Pour prendre en compte la nature dynamique de l'exposition médicamenteuse, les schémas d'étude en pharmaco-épidémiologie reposent souvent sur le suivi longitudinal d'une population et l'utilisation d'outils d'analyse de survie. Plusieurs méthodologies d'analyse statistique étant disponibles (modèle de Cox, analyse cas-témoins nichée, analyse restreinte aux cas, etc.), il convient de les comparer pour déterminer lesquelles sont les plus adaptées pour rendre compte des variations de l'exposition médicamenteuse et de son effet sur le risque d'un événement de santé dans le temps. Outre une meilleure caractérisation de l'association entre l'exposition médicamenteuse et le risque d'événement de santé, il est utile en santé publique d'estimer la fraction de risque attribuable à l'exposition médicamenteuse mais les approches permettant de tenir compte de sa nature dynamique manquent à ce jour. Enfin, des travaux supplémentaires sont nécessaires pour estimer la fraction de risque attribuable dans le cadre de la méthodologie de la série de cas.

  • Titre traduit

    Modelling the impact of drug exposure over time: estimation of hazard function and attributable risk fraction


  • Résumé

    Pharmacoepidemiology aims at evaluating the use of health products after their release on the market and the impact of this use of populations' health status. To account for the dynamic nature of drug exposure, study designs in pharmacoepidemiology often rely on a population's longitudinal follow-up and the use of survival analysis techniques. Among available statistical analysis strategies (Cox's model, nested case-control analysis, case-only analysis, etc.) it is of interest to assess which are most adapted to describe variations of drug exposure and its effect on the risk of a health event over time. In addition to better characterizing the association between drug exposure and health risk, it is useful in public health to estimate the risk fraction attributable to drug exposure; however, approaches allowing for its dynamic nature are still lacking. Finally, further work is needed to estimate the attributable risk fraction in the case series analysis framework.