Propriétés optiques d'analogues cométaires hyperfins

par Robin Sultana

Projet de thèse en Sciences de la Terre et de l'Univers et de l'Environnement

Sous la direction de Pierre Beck et de Olivier Poch.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale terre, univers, environnement (Grenoble) , en partenariat avec Institut de Planetologie et d'Astrophysique de Grenoble (laboratoire) depuis le 04-10-2018 .


  • Résumé

    Le Système Solaire héberge une population de petits objets (<500 km) regroupés sous l'appellation “petits corps”. Ce sont les restes de la formation planétaire et ils conservent un enregistrement des processus par lequel le système solaire s'est formé ; et donc les processus par lesquels un système planétaire habité est né. La plupart des petits corps ont des surfaces recouvertes de matériaux extrêmement fins avec des tailles de grains inférieures au µm, et donc inférieures aux longueurs d'onde auxquelles ces objets sont typiquement observés. Comprendre leur composition à partir de la spectroscopie infrarouge nécessite une compréhension de la propagation de la lumière dans un milieu granulaire hyperfin. Pour cela, il est nécessaire de synthétiser des analogues de surfaces cométaires, reflétant les microstructures observées sur la comète 67P/Churyumov–Gerasimenko par les instruments MIDAS et COSIMA, et de développer, à partir de ces observations, des modèles permettant une meilleure compréhension du transfert radiatif dans ces surfaces hyper-poreuses composées de grains hyperfins.

  • Titre traduit

    Optical properties of hyperfine cometary analogues


  • Résumé

    The Solar System hosts a large population of small objects (<500 km), the so-called small-bodies. They are the leftovers of planet formation and preserve a record of the processes occurring around the young Sun; and the processes through which a habited planetary system was born. Most small bodies have surfaces covered with extremely fine-grained material with grain sizes below the µm, and therefore below the wavelengths at which these object are typically observed. Understanding their composition from infrared spectroscopy requires an understanding of light propagation within a hyperfine granular media. To this aim, it is necessary to synthetize cometary analogues that present similarities in their microstructure to what was observed on comet 67P/Churyumov–Gerasimenko by MIDAS and COSIMA instruments. This work will then explore the radiative transfer in this kind of hyperporous media to have have better constrains on comet's composition.