Immunogénicité des vecteurs dérivés de virus associés recombinants (AAVr) : comment les rAAV interagissent-ils avec le système immunitaire inné?

par Samer Masri

Projet de thèse en Biologie médecine santé

Sous la direction de Oumeya Adjali.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de BS - Bio-Santé (Nantes) depuis le 12-09-2018 .


  • Résumé

    Les vecteurs recombinants dérivés du virus adéno-associé (AAVr) sont parmi les vecteurs les plus utilisés pour véhiculer un gène thérapeutique. Néanmoins, leur utilisation clinique a été tempérée par les préoccupations croissantes au sujet de leur immunogénicité. La plupart des études décrivent une immunité adaptative humorale et cellulaire de l'hôte contre la capside virale et/ou le produit du transgène, cependant, peu se sont intéressées à l'immunité innée induite par l’AAVr. Quelques études ont néanmoins permis d’identifier la voie du TLR9/myd88 comme importante pour la détection de l’AAVr par le système immunitaire. Les objectifs de ce projet de thèse sont (i) de caractériser l'interaction entre l’AAVr et le système immunitaire inné humain et (ii) de développer de nouvelles stratégies d'immunomodulation de ce système immunitaire inné. En nous basant sur les données bibliographiques et sur nos résultats préliminaires, nous caractériserons le phénotype et la fonction des cellules répondeuses et nous développerons une analyse transcriptomique afin d'identifier de nouvelles voies de signalisation. Les résultats seront confirmés par RT-qPCR puis validés chez la souris via l'utilisation de drogues antagonistes et/ou de modèles animaux KO. La deuxième partie du projet, consistera en l'utilisation de séquences ADN immunomodulatrices (DIMS) dans un modèle bien caractérisé de transfert de gènes: le rat atteint de la Dystrophie musculaire de Duchenne (rats DMD) traité à l’aide d’AAVr. Nous évaluerons l'impact des DIMS d’abord sur l'immunité innée anti-AAVr ainsi que sur l'immunité adaptative mais également sur l'expression du transgène et sur la correction phénotypique de ces rats.

  • Titre traduit

    Immunogenicity of recombinant Associated Virus-derived Vectors (rAAV) : how rAAV interact with the innate immune system?


  • Résumé

    Recombinant Adeno-Associated Virus-derived vectors (rAAV) are the most used viral gene transfer platform with numerous therapy clinical trials worldwide. Nevertheless, their clinical use has been tempered by rising concerns over their immunogenicity. Most of previous studies described host adaptive humoral and cellular immunity against the viral capsid and/or the transgene product but very few have been interested in rAAV-induced innate immunity. Little is known about the role of the innate immune system in rAAV sensing, only the TLR9/Myd88 pathway have been associated with the sensing of rAAV. The objectives of this thesis project are (i) to characterize the interaction between rAAV and the human innate immune system and (ii) to develop novel strategies of immunomodulation of the innate immune system. Based on data from the literature and on our preliminary results we will characterize the phenotype and the function of responding sensing cells and develop transcriptomic analysis in order to identify putative new pathways. Results would be further confirmed by RT-qPCR and validated in mice by the use of blocking drugs and/or KO animal models. The second part of the project, based on results obtained during 1st part of PhD, will consist in the use of DNA-based immunomodulatory sequences (DIMS) in a well characterized model of gene transfer: the Duchene muscular Dystrophy rAAV-injected rats (DMD rats). We will evaluate the impact of DIMS on anti-rAAV innate immunity, adaptive immunity and further on transgene expression and phenotypical correction of DMD rats. Overall, this study may have applications gene therapy protocols where high risks of rAAV immunogenicity have been identified.