Caractérisation de la réponse immunitaire innée aux arbovirus dans les cellules immunitaires humaines

par Marie-france Martin

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Sébastien Nisole et de Yannick Simonin.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec IRIM - Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier (laboratoire) et de Trafic Viral, Restriction et Immunité Innée (equipe de recherche) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Les infections virales représentent une importante menace pour la santé humaine, notamment les virus transmis par les arthropodes, appelés arbovirus, qui émergent ou ré-émergent depuis quelques années. Malgré des besoins urgents, notre arsenal thérapeutique pour lutter contre les infections virales est extrêmement limité et l'on doit développer des stratégies thérapeutiques innovantes. Dans cette perspective, des molécules qui, plutôt que de cibler le virus, bloquent la propagation virale en stimulant les mécanismes de défense cellulaire, sont d'un intérêt croissant. En effet, de telles molécules immuno-stimulatrices devraient présenter une activité antivirale à large spectre, indépendante du virus responsable de l'infection. Le projet de thèse vise à identifier de telles molécules immuno-stimulatrices et à tester leur capacité antivirale sur différents arbovirus. L'étudiant aura deux missions distinctes qui convergeront en dernière année de thèse. 1) Etudier la capacité des cellules du système immunitaire à être infectées et/ou à détecter les arbovirus. L'étudiant mènera pour cela une étude comparative de l'infection de différentes cellules du système immunitaire humain par un panel d'arbovirus. 2) Développer un test quantitatif de la réponse immunitaire antivirale, permettant le criblage à haut-débit. En dernière année, l'étudiant réalisera un crible d'une banque de molécules chimiques et les candidats immuno-stimulateurs seront testés pour leur capacité antivirale.

  • Titre traduit

    Characterization of the innate immune response to arboviruses in human immune cells


  • Résumé

    Viral infections constitute a major burden for public health, in particular viruses that are transmitted by arthropods, also known as arboviruses, which have emerged or re-emerged in recent years. Despite critical needs, our therapeutic arsenal to fight viral infections is extremely limited and innovative therapeutic strategies are needed. In particular, drugs that block viral replication by stimulating cellular defense mechanisms, instead of targeting the virus itself, are of growing interest. In theory, such immuno-stimulatory molecules would have a broad-spectrum antiviral activity, independent of the virus responsible for the infection. The Ph.D. project aims to identify such immuno-stimulatory molecules and to test their antiviral properties towards different arboviruses. The student will have two distinct tasks that will converge on a common aim in the final year of the thesis. 1) Study the ability of immune cells to become infected and/or to detect arboviruses. The student will conduct a comparative study of the infection of different human immune cells by a panel of arboviruses. 2) Set up a quantitative assay of antiviral immune response compatible with high-throughput screening. During the final year, the student will perform a screen of chemicals and candidate immuno-stimulators will be tested for their antiviral properties.