Processus de Markov et théorie de la fiabilité en génétique des populations

par Josué Corujo RodríGuez

Projet de thèse en Sciences

Sous la direction de Djalil Chafaï et de Olivier Mazet.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Centre de Recherche en Mathématiques de la Décision (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'intéresse aux applications des processus stochastiques dans le domaine de la génétique des populations. Parmi les processus ancestraux que nous proposons d'étudier au cours de ce projet figurent le processus de coalescence de base introduit par Kingman [1982] et certaines de ses généralisations (le coalescent structuré introduit par Herbots [1994], le coalescent avec changement de taille de Griffiths et Tavaré [1994], le graphe de recombinaison ancestral de Griffiths et Marjoram [1997], les processus de coalescence avec collisions multiples comme le Λ-coalescent de Pitman [1999] et sa généralisation structurée de Limic et Sturm [2006]).

  • Titre traduit

    Markov processes and reliability theory in population genetics


  • Résumé

    This PhD project is concerned with applications of stochastic processes to the field of population genetics. Among the ancestral processes which we propose to study during this project are the basic coalescent process introduced by Kingman [1982] and some of his generalizations (the structured coalescent introduced by Herbots [1994], the coalescent with population-size change of Griffiths and Tavaré [1994], the ancestral recombination graph of Griffiths and Marjoram [1997], coalescent processes with multiple collisions such as the Λ-coalescent of Pitman [1999] and its structured generalization of Limic and Sturm [2006]).