Facteurs structurels et contextuels en pragmatique

par Émile Enguehard

Projet de thèse en Sciences cognitives

Sous la direction de Benjamin Spector.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale Cerveau, cognition, comportement , en partenariat avec INSTITUT JEAN NICOD (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2018 .


  • Résumé

    Ce projet a deux axes : le premier est de fonder d'un point de vue théorique la notion d'alternative, dont les modèles de sémantique et pragmatique formelles ont besoin pour expliquer certains types d'inférences pragmatiques. Les alternatives ne sont pas pour l'instant décrites par principes généraux ; l'étude détaillée de l'interaction entre les alternatives et divers facteurs contextuels et structurels peut permettre d'avancer vers cet objectif. Le deuxième axe concerne les modèles issus de la théorie des jeux introduits en pragmatique récemment ; il reste encore à intégrer ces modèles dans le cadre théorique de la tradition formelle en sémantique et pragmatique, de façon à les mettre à profit sans perdre la rigueur et la couverture empirique des travaux existants.

  • Titre traduit

    Structural and contextual factors in pragmatics


  • Résumé

    There are two main axes to this project : the first one is to find a theoretical basis for the notion of alternatives, which models in formal semantics and pragmatics need to explain certain kinds of pragmatic inferences. Alternatives haven't been derived from general principles so far; detailed study of their interaction with various contextual and structural factors should help work towards fulfilling this objective. The second axis has to do with the game-theoretical models of pragmatics that have been introduced recently; these models still have to be integrated into the theoretical framework that the formal semantics and pragmatics tradition has established, so that they may help further our insight without losing the sophistication and the empirical coverage of existing work.